Story of Eastern Wonderland

De Touhou Wiki
(Redirigé depuis SoEW)
Aller à la navigation Aller à la recherche
東方封魔録 (とうほうふうまろく)
the Story of Eastern Wonderland
Story of Eastern Wonderland
Développeur

ZUN Soft

Éditeur

Amusement Makers

Sortie

Version complète : 15 août 1997 (Comiket 52)

Genre

Danmaku à défilement vertical

Gameplay

Mode Histoire à un joueur

Plateformes

PC-98 (NEC PC-9800 / EPSON PC-486/586)

Requiert
  • Intel 486 33MHz
  • 2MB d'espace disque
  • EGC
  • PC-9801-86 (FM SOUND BOARD)
  • 520k RAM
  • SC-88 ou équivalent pour le fond sonore en MIDI
Chronologie des jeux Touhou
Highly Responsive to Prayers Story of Eastern Wonderland
(1997)
Phantasmagoria of Dim.Dream

Touhou Fuumaroku (Demon-Sealing Record) ~ the Story of Eastern Wonderland (東方封魔録 ~ the Story of Eastern Wonderland) est le deuxième jeu de la série Touhou. C'est aussi le premier jeu de la série à être un Danmaku, et il sortit sur les PC-98 japonais en 1997. The Story of Eastern Wonderland présente les personnages Marisa Kirisame et Mima en tant qu'ennemies, les deux réapparaîtront dans les futurs jeux de la série.

La miko Reimu Hakurei revient d'une session d'"entrainement" dans les montagnes, et découvre le Sanctuaire Hakurei sous l'assaut d'une masse de fantômes et de youkais. Excitée à l'idée de tester ses nouvelles facultés naissantes, elle prend les puissants Orbes Yin-Yang et part sur le dos de sa tortue Genjii pour trouver la source de l'invasion.

Gameplay

The Story of Eastern Wonderland présente la miko Reimu Hakurei avec le choix entre trois types d'attaques distinctes — une attaque faible couvrant une large zone, une attaque de puissance moyenne ayant des propriétés téléguidées, et une attaque couvrant une faible zone mais de grande puissance, ralentissant un peu les mouvements du joueur. Les bombes (Spell Cards) sont également différentes en fonction du type choisi.

En tant que premier jeu de shoot de type danmaku de la série Touhou, the Story of Eastern Wonderland présente de nombreuses singularités qui sont désormais emblématiques de la série : des hit box relativement petites, des boss qui font la même taille que le joueur (mais qui sont bien plus mobiles que les boss des derniers jeux de la série), un système de power-up, des items de points, un Stage Extra déblocable, et un système de scoring assez complexe. Ce jeu est aussi la première apparition de Marisa Kirisame, qui deviendra un des personnages les plus présents de la série, juste après Reimu.

Concept

Le jeu lui-même a été conçu pour figurer aux côtés de Highly Responsive to Prayers au Comiket 52. ZUN se vante d'être un jeu de danmaku avec tellement de variétés de projectiles que même DoDonPachi, un jeu de tir révolutionnaire de l'époque, ne serait pas comparable. Une grande partie de la conception des stage a apparemment été influencée par Darius Gaiden, une entrée dans une série que ZUN cite habituellement comme l'une de ses principales inspirations.

Avant la sortie du jeu au Comiket 52, ZUN travaillait déjà sur Phantasmagoria of Dim.Dream.

Histoire

L'histoire implique l'enquête de Reimu sur les monstres qui sont apparus soudainement au sanctuaire Hakurei. Cette fois-ci, elle prend deux Orbes Yin-Yang avec elle et sa tortue servante Genjii pour pouvoir voler. Elle rencontre Rika avec son Tank-Floral et Meira qui veulent combattre Reimu pour des raisons personnelles. Elle voyage ensuite à travers le Monde des Fantaisies, qui se trouve entre Gensokyo et Makai, et vainc Les Cinq Pierres Magiques afin d'atteindre Reimaden, où elle rencontre Marisa Kirisame et rencontre à nouveau Mima. Marisa semble être la domestique du fantôme. Mima disparaît après avoir subi une défaite de la main de Reimu, mais les monstres et les esprits autour du sanctuaire ne semblent pas avoir disparu.

Pendant le stage Extra, Rika attaque une fois de plus, cette fois avec son nouveau réservoir l'Œil Maudit Σ. Après avoir vaincu l'ingénieure, Reimu retourne au sanctuaire pour constater que les monstres ont disparu.

Musique

Le jeu original comprenait quinze pistes, dans le format le plus souvent utilisé par les jeux ultérieurs de la série : un thème pour chaque stage, un thème pour chaque boss, un thème pour l'écran titre, un thème de fin et un thème pour le roulement des crédits. Tous étaient inclus dans la section musique du jeu, qui comprenait également les noms des morceaux, et le nom de chaque morceau apparaît en bas à droite lorsqu'il est joué dans le jeu ; ZUN déclare que cela a été influencé par Metal Black, un shmup à défilement horizontal de 1991 par Taito.

C'est le seul jeu PC-98 à inclure deux versions très différentes de sa bande sonore, une version FM et une version MIDI, qui peuvent être sélectionnées dans le menu option. La version MIDI, qui n'est pas limitée par la très faible polyphonie des cartes son FM pour PC-98, comprend des voix, des mélodies et des phrases supplémentaires dans de nombreuses chansons. La bande sonore MIDI nécessite un module sonore externe pour la lecture, et elle était destinée à être jouée sur un Roland SC-88. Des enregistrements des versions MIDI réalisés à l'aide d'un module 100% compatible peuvent être trouvés ici.

Dans la section musique de Mystic Square, ZUN inclut trois chansons inutilisées qui n'ont pas été intégrées dans la version finale du jeu - "Hakurei Shrine Grounds", "Sunfall" et "Demon-Sealing Finale". Les quinze pistes principales et ces trois chansons inutilisées apparaîtront plus tard dans "Akyu's Untouched Score vol.3". En outre, trois chansons avaient des noms internes différents de ceux utilisés dans le jeu (notés sur la page principale de la musique liée ci-dessus).

Press

the Story of Eastern Wonderland est sorti en même temps que Highly Responsive to Prayers au Comiket 52. Comme le premier jeu était terminé depuis 1995, on ignore combien de temps ZUN a travaillé sur celui-ci.

Akyu's Untouched Score vol.3 a été publié plus tard au Comiket 71 à la fin de l'année 2006, qui comprenait les dix-huit morceaux.

Le 19 septembre 2002, les cinq jeux PC-98 ont officiellement cessé d'être vendus, peu après la sortie de "the Embodiment of Scarlet Devil".

Galerie

Liens externes