Seihou Project

De Touhou Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
西方Project
Seihou Project
Années d'activité1998-2008
Nombre d’œuvres*3 jeux
Site(s) officiel(s)*Amusement Makers Site officiel

Seihou Project (西方Project) est une série de jeux de tir danmaku par les anciens membres du groupe informel Amusement Makers à l'Université Denki de Tokyo, le cercle Doujin "Shunsatsu sare do?". C'est une genre de jeu "servante touche doucement projectiles (graze)" et il sert d'opposé au Touhou Project créé par ZUN, qui est le camarade de classe supérieur de Amusement Makers. Seihou Project est techniquement en cours, mais sans projet de nouveau jeu.[1]

Jeux dans la série[modifier]

Jeux

秋霜玉 (Shuusou Gyoku)
稀翁玉 (Kioh Gyoku)
幡紫竜 (Banshiryuu)
VIVIT-99 (Confirmé "ne pas être un jeu Seihou"[2])

Nom et Concept[modifier]

Seihou (西方) signifie "occidental" et peut se référer à un endroit ou à des cultures de l'Occident. Les noms des trois jeux listés ci-dessus viennent de différents types de cactus et tous les jeux Seihou Project utilisent un format avec trois Kanji par titre. Appeler Seihou Project la "Série Seihou" est techniquement non-officiel.

Jusqu'à maintenant, trois travaux ont été développés, mais puisque Shuusou Gyoku et Kioh Gyoku n'ont jamais été re-vendus à des événements, ils sont devenus très chers aux enchères et autres méthodes de vente.[Ref. Nécessaire] (Banshiryuu peut être obtenu en faisant une demande par mail avec certaines boutiques doujin[Ref. Nécessaire]), et depuis plus récemment est disponible sur DLsite.

Dans les jeux, la mécanique de 'Graze' (toucher doucement les projectiles) a une forme différente de celle de Touhou Project car elle est bien plus importante, rapportant beaucoup de points. La mécanique n'est d'ailleurs pas appelée 'Graze' mais 'Evade'.[Ref. Nécessaire] De plus, comme la technologie est plus avancée dans cet univers, des lasers sont souvent utilisés et la vitesse des projectile est en général plus élevée que dans Touhou. À cause de ça, la difficulté de ces jeux tend à être plus élevée que dans Touhou.

Lien à Touhou Project[modifier]

Seihou Project lui-même est une série basée sur le principe d'être opposée au Touhou Project créé par ZUN (Seihou signifie le contraire de Touhou, où "Touhou" signifie "oriental". La série suit certains principes de Touhou, comme avoir six stages et un extra, ainsi que les différentes attaques des boss en fonction du nombre de barres de vie passées.

Différences[modifier]

Touhou a un style typé japonais avec beaucoup de thèmes "du passé" comme "des paysages des temps anciens" ou "beaucoup d'éléments provenant de la fantaisie". Seihou se passe dans un monde futuristique avec beaucoup d'armes d'un "monde du futur", "des humains, des robots, des armes", et de la "science fiction", donc ayant le style d'un jeu de tir classique. Touhou a très peu de machines ou de science moderne, et compte notamment sur la foi et la magie, là où Seihou utilise très peu de magie. Les protagonistes semblent aussi être opposées, où Touhou a une prêtresse (Reimu Hakurei) et Seihou a une servante (VIVIT).

ZUN[modifier]

Dans Seihou Project, de Project Gian à Kioh Gyoku, ZUN a créé une partie de la musique et a été impliqué dans certains graphismes, mais n'a pas participé à Banshiryuu. Il a aussi ajouté quelques personnages de Touhou Project, avec Reimu Hakurei et Marisa Kirisame apparaissant dans Shuusou Gyoku, et Yuuka Kazami apparaissant dans Kioh Gyoku. De plus, Ponchi (ぽんち) (pbg), un développeur de Seihou Project, a été impliqué et crédité dans la création du sixième jeu Touhou Project, Embodiment of Scarlet Devil.

Liens canon[modifier]

Comme les développeurs étaient différents dès le début, il est probablement dit que ZUN n'a participé que pour de la musique, et que les deux univers n'ont absolument aucun lien en terme de canon. D'après le canon de Shuusou Gyoku, il semble que le monde de Seihou est ce que le Monde Extérieur de Gensokyo est devenu, mais puisque Seihou contient divers éléments de collaboration (comme la présence de personnages de Touhou), la probabilité que le canon de Seihou soit aussi celui de Touhou est très faible.

Cependant, la version imprimée de Dolls in Pseudo Paradise semble faire diverses références à VIVIT, ce qui laisse diverses théories se développer.

Lien à Project Blank[modifier]

Les membres du cercle "Project Blank" (ensuite appelé RebRankProject Blank est devenu le nom d'une série de jeux) sont une classe inférieure de Amusement Makers. Dans la première œuvre Samidare, Ponchi de "Shunsatsu sare do?" participe au développement en apportant de l'aide pour programmer. De plus, il existe un certain lien avec Yoko (blankvision), un membre du développement de Project Blank, qui voulait faire apparaître les personnages de Seihou VIVIT et Gates dans l'Extra stage de ce jeu, et donc la requête a été acceptée.

Aussi, en se basant sur la façon de parler de VIVIT, il peut être supposé que l'Extra Stage de Samidare se passe directement après celui de Shuusou Gyoku. Dans Kioh Gyoku, Yoko a été crédité pour avoir écrit le manuel. Qui plus est, les thèmes de Gates et VIVIT sont des arrangements de musiques utilisées dans Shuusou Gyoku (dont la musique originale était de ZUN).

Système[modifier]

Absence ou présence de contrôles fondamentaux
SSG KG BSR V99
Sélection de personnage ×
Choix d'arme × x
Mouvement ralenti
Changement de tir en mouvement ralenti × × x
Vie bonus : Points
Vie bonus : Objet Spécial
Vie bonus : Autre
Difficulté : Extra × x
Continue : reprise intantanée × x
Continue : depuis le début du stage × × × ×
SSG KG BSR V99

Fandom[modifier]

Références[modifier]

Liens Externes[modifier]