Par où commencer ?

De Touhou Wiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Aussi intéressant que Touhou puisse paraître, c'est un univers immense avec énormément de personnages, de lore, et une communauté remplie de memes dans tous les sens, donc il est facile de se sentir submergé au début. Voici donc un petit guide qui a pour but de donner quelques pistes pour commencer.

Les Bases

Découvrir Touhou

Mon maître-mot pour découvrir Touhou, c'est prenez votre temps. Touhou est très grand, pas la peine de se presser. Moi-même, je suis absolument fan de la licence depuis pas mal d'années, et je découvre encore des choses tous les jours.

Donc le plus simple, c'est sans doute de partir d'un artiste que vous avez trouvé, d'un Youtuber qui en parle, et de simplement s'incruster sur son serveur Discord, par exemple. De préférence, pour commencer, autant trouver une petite communauté ; ça évite de ne pas pouvoir en placer une là-bas. Touhou est une licence qui est particulièrement importante grâce à sa communauté de fans, donc autant les laisser vous guider. Après ça, inutile de se presser. Passez voir les musiques proposées, et passez voir qui est le personnage de la miniature. Bon, vous risquez de beaucoup vous laisser influencer par le côté fanon des personnages plutôt que de qui ils sont vraiment, mais peu importe. Vous aurez tout le temps de rectifier ça plus tard.

Globalement, si vous pouvez trouver un petit serveur, c'est très efficace pour se laisser guider petit à petit. Si vous parlez anglais (et avez Discord), je ne peux que vous conseiller The Backdoor, qui répertorie beaucoup de serveurs Touhou. Prenez-en un au pif qui a l'air sympa, et au pire vous pourrez toujours en prendre un autre. Sinon, je connais honnêtement pas tant de petits serveurs français, alors venez checker un petit serveur tranquille, (#shameless plug). Plus sérieusement, la clé c'est à mon avis de trouver un groupe sympa, et pour ça, rien de tel que d'errer au hasard jusqu'à en trouver un. Ça devrait pas prendre trop longtemps. À commencer par le serveur du Wiki, si jamais vous ne trouvez rien d'autre assez vite.


Si vous voulez d'autres infos générales sur Touhou en plus de cette page ou du wiki, je peux vous conseiller la chaîne Youtube de Kero-san (c'est en français).

Touhou, c'est quoi ?

À la base des bases, Touhou, c'est une série de jeux de tir. Enfin, à l'exception du tout premier jeu, mais c'est un détail.
Concrètement, ce sont des (plus ou moins) petites filles qui se tirent dessus avec des projectiles de toutes les couleurs et de tous les styles, appelés Danmaku. Les jeux ont la réputation d'être plutôt difficiles, car la densité de projectiles à l'écran est particulièrement élevée. Mais si ce genre de jeu n'est pas votre style, pas de souci, Touhou c'est aussi plein d'autres choses.


Ainsi, voici les points importants qui forment la licence de Touhou Project.


Les Points Majeurs de la Licence

L'Univers de la Licence

La majorité de Touhou prend place dans un monde juxtaposé au monde réel, caché au Japon, mais tout à fait invisible pour nos simples yeux humains. Ce monde s'appelle Gensokyo, et est séparé de notre monde par une barrière invisible qui empêche quiconque de rentrer ou de sortir. C'est un monde de Youkai, les créatures de la mythologie japonaise, au milieu duquel se trouve un petit village d'humains.


Pour éviter la discorde la plus totale, une prêtresse (humaine) surveille Gensokyo, et vient punir les Youkai qui essairaient de temps en temps de mettre le bazar.
Pour ce faire, des règles ont été mises en place ; tous les combats se font par danmaku ! Et paf, voilà pourquoi les jeux sont comme ça. Enfin, sauf les jeux de combat, je suppose. Chaque jeu représente un incident causé par un Youkai, et la prêtresse (ou quelques autres personnages) part lui faire entendre raison.


Il existe aussi d'autres mondes autour de Gensokyo, comme par exemple le Monde des Morts présenté dans Touhou 7, mais ils suivent généralement les mêmes règles.
Gensokyo en lui-même est assez petit, et ainsi, beaucoup d'endroits ont un nom très générique, comme le Village Humain ou la Montagne Youkai. Ils sont souvent appelés "le village" ou "la montagne" par les personnages, parce que tout le monde sait de quoi on parle.


Les Musiques

Les musiques de Touhou font partie intégrante de sa popularité. C'est même pour beaucoup l'attrait principal. Certaines sont particulièrement connues, comme Bad Apple!!, U.N. Owen was Her, ou Flowering Night. Enfin, vous connaissez peut-être plutôt ces trois versions-là (Wow, je pensais pas que McDonald Insanity faisait si vieux).

Mais c'est très, très loin d'être tout. Touhou compte des centaines et des centaines de musiques, qui sont pour la grande majorité considérées comme étant de très bonne qualité. Il y en a d'un peu tous les genres, en allant de la tranquillité de certaines musiques de mangas jusqu'à l'intensité de certains boss, en passant par des thèmes de stages variés, bref, il y a de quoi faire.

Si vous aimez bien le 8-bit, les cinq premiers jeux Touhou sont tous dans ce style, et là aussi, ça regorge de petites pépites. Il y a bien sûr Bad Apple de tout à l'heure, mais voici disons deux autres exemples.


En bref, un des avantages des musiques de Touhou, c'est qu'elles ne sont pas seulement bien en contexte, elles sont bien tout court. Mais maintenant, les fans interviennent.


Les Personnages

Touhou possède un nombre incalculable de personnages (genre plus de 150), mais il en existe concrètement 5 ou 6 très récurrents. Les autres sont tout un tas de lore. Voilà donc les plus importants :


D'abord, Reimu Hakurei, la prêtresse dont on parlait juste avant. C'est essentiellement le pilier central de Gensokyo, puisqu'elle s'occupe de le défendre à (quasiment) chaque incident. Elle est très neutre avec tout le monde, sauf avec les fauteurs de trouble, auquel cas elle devient très agressive. Elle tient particulièrement à l'équilibre de Gensokyo, même si elle n'est pas hyper fan de devoir aller s'en occuper.


Ensuite, sa meilleure amie, Marisa Kirisame. Ces deux-là sont les têtes d'affiche de Touhou, et Marisa apparaît dans presque tous les jeux, et sur (quasiment) toutes les icônes des .exe des jeux. Elle est beaucoup plus flashie et énergique que Reimu ; c'est une humaine, mais qui pratique la magie, et elle aime bien tout éclater avec de la magie surpuissante.


Vous avez peut-être déjà entendu parler de Sakuya Izayoi aussi, la fameuse Jojo reference, avec ses couteaux et son pouvoir d'arrêter le temps. Elle est servante dans le Manoir du Démon Écarlate, le Manoir des sœurs Vampires Remilia et Flandre Scarlet, qui a beaucoup d'influence à Gensokyo. Elle participe souvent aux résolutions d'incidents avec Marisa et Reimu. Enfin, "avec", elle le fait aussi quoi.


D'autres personnages participent aussi parfois aux résolutions d'incidents, comme Sanae Kochiya, une autre prêtresse (mais qui n'a pas le rôle ultime de Reimu, c'est juste une prêtresse) plus ou moins rivale de Reimu, ou alors Youmu Konpaku, qui est partiellement humaine, partiellement spectrale, et manie deux épées, ce qui la rend damn cool.


On ne va pas s'éterniser, mais pour citer un Youkai, disons Yukari Yakumo, qui a un rôle presque omniscient à Gensokyo, de son grand âge et grâce à son pouvoir ultra overpowered de "manipuler les frontières". En gros, elle peut créer ou briser la frontière entre toutes choses, comme par exemple entre le jour et la nuit, ce qui plongerait a priori Gensokyo dans un crépuscule éternel. C'est d'ailleurs elle qui a créé la barrière entre Gensokyo et notre monde, et elle a aussi un rôle majeur dans plusieurs événements importants de Touhou.


La Fanbase

La Fanbase de Touhou est particulièrement prolifique. En fait, ZUN est très laxiste sur ses copyrights, ce qui permet aux fans de créer globalement ce qu'ils veulent avec l'univers de Touhou. Résultat, on trouve des milliers de reprises de musiques en tous genres, ainsi que des fanarts, des fangames, etc. Ca fait 25 ans que ça dure, et ils s'arrêtent jamais. Mais c'est bien, si si je vous jure c'est une bonne chose !


Le plus notable est sans doute la musique, avec tout un tas de groupes (appelés cercles) plus ou moins connus. Vous avez peut-être déjà entendu parler de Akatsuki Records, Demetori, EastNewSound ou IOSYS, qui font partie des plus connus. Moins connu, il y a aussi par exemple Raven's Jig, qui font des chansons en français, comme par exemple celle-ci, Petit Chat Clandestin. Enfin, les exemples sont infinis.


Le PC-98 et Windows

L'univers de Touhou est séparé en deux "ères" bien distinctes.
Le "PC-98", qui contient les cinq premiers jeux, qui ne se passent pas à Gensokyo, et qui tournaient sur les anciens ordinateurs NEC PC-9801. Les personnages "PC-98" sont souvent assez simples comparés aux personnages actuels, puisqu'ils n'apparaissent souvent qu'une seule fois, comme simple boss de stage. À l'exception de quatre d'entre eux, ils ne sont plus mentionnés actuellement, et il est très peu probable qu'ils le soient à nouveau. La dernière fois était dans Yougakudan, une série de CDs qui rassemblait les musiques des jeux PC-98.
Le "Windows" contient tous les autres jeux et personnages, et est toujours en développement aujourd'hui. C'est de loin la partie la plus connue, et la plus remplie d'informations. Globalement, tout ce qui a trait au PC-98 est la partie plus "niche" et ancienne de Touhou, alors que le Windows est l'essentiel de ce qu'est Touhou aujourd'hui.


Un Peu Plus de Précision

Les Jeux

Les jeux officiels Touhou sont divisés en deux grandes catégories.


Les Schmups

Ce sont les jeux de tir. Ils sont tous numérotés avec des nombres entiers, actuellement de 2 à 18. Touhou 1 est différent, et ressemble plutôt à un mélange entre un flipper et un casse-briques. Dans la plupart des cas, ils fonctionnent ainsi : 6 stages (parfois mais rarement 5), chacun en deux phases.
Dans la première phase, la phase de stage, des hordes d'ennemis faibles apparaissent et tirent du danmaku assez simple. Les ennemis lâchent des bonus une fois vaincus, parfois des points bleus pour le score, parfois des rouges pour augmenter sa puissance de feu. Généralement, un mini-boss aux patterns plus complexes apparaît au milieu ou à la fin du stage.
Dans la seconde phase, la phase de boss, un personnage ennemi apparaît avec un dialogue. Le boss lance une série d'attaques complexes et de Spell Cards, qu'il faut avant tout esquiver. Chaque attaque a une barre de vie et un temps limite associés, donc il est important d'aussi chercher à toucher le boss. Vider la barre de vie avant la fin du temps procure un bonus de points et de puissance de feu au joueur.

Le joueur a accès à des sortes de "jokers" (appelés Bombes), représentés par ses propres Spell Cards. Les mini-boss ou certains ennemis spécifiques peuvent lâcher des bombes ou des vies supplémentaires s'ils sont vaincus.


Les Spin-offs

Les autres jeux sont numérotés avec des nombres à virgule. Beaucoup d'entre eux sont des jeux de combat, qui ressemblent beaucoup à des jeux de combat classiques comme Street Fighter ou Tekken. Enfin, ils ont toujours la patte "Touhou" bien sûr ; les personnages peuvent voler quelque temps, des "Skill Cards" servent de coups spéciaux et les "Spell Cards" servent d'ulti (grossièrement).
D'autres spin-offs ressemblent davantage aux jeux principaux, mais avec un particularité en plus. Par exemple, dans Fairy Wars, le joueur joue Cirno et peut geler le danmaku en vol. Dans Shoot the Bullet, le joueur joue Aya et doit prendre des photos du danmaku ennemi, où tout le danmaku pris en photo disparaît après coup.


Les Livres

Il existe de nombreux livres officiels Touhou, alors en voici un petit rangement. Essentiellement, il y a des livres qui présentent des informations brutes sur des personnages ou des événements courts, et d'autres (généralement des mangas, mais pas toujours) qui racontent des histoires plus longues). Ceci dit, Zun lui-même conseille de lire les livres après s'être déjà un peu habitué au reste de la licence, et c'est un avis que je partage.


Les Informations Brutes

Les livres principaux pour ça sont Perfect Memento in Strict Sense, Symposium of Post-mysticism et Who's Who of Humans & Youkai, ou PMiSS, SoPM et Who's Who en plus court. Les deux premiers sont des livres écrits directement dans l'univers de Touhou, par Hieda no Akyuu, la chroniqueuse du village. Elle présente les personnages de Touhou 6 à Touhou 13, ainsi que sur certains lieux et événéments, de son point de vue. Who's Who est plutôt un récapitulatif d'informations sur tous les personnages de Touhou 6 à Touhou 17.


Les Histoires

Il existe aussi des histoires longues, qui sont généralement sous forme de manga et qui se concentrent sur un nouveau personnage en particulier. Par exemple, Forbidden Scrollery introduit Kosuzu Motoori, la libraire du village capable de déchiffrer n'importe quel écrit, et sa librairie Suzunaan. Certaines ne sont pas sous forme de manga mais ne sont pas exactement une vraie histoire longue, plutôt une série d'histoire avec une certaine continuité. En l'occurrence, il y a Curiosities of Lotus Asia, qui présente Rinnosuke Morichika, le propriétaire d'une boutique de curiosités un peu excentrique. Les livres font souvent des références aux uns aux autres, ce qui donne un air d'autant plus construit à l'univers ; n'hésitez pas à lire différents livres.


Bref

Et c'est à peu près tout ! Maintenant, il vous reste à découvrir tout le reste.
À vous de voir ce qui vous intéresse le plus, le plus simple est sans doute les musiques, surtout si les jeux ne vous attirent pas tant que ça. L'avantage, c'est qu'il n'est absolument pas nécessaire de jouer aux jeux pour apprécier la licence.
Bonne Découverte !