Boss

De Touhou Wiki
(Redirigé depuis Midboss)
Aller à la navigation Aller à la recherche

Dans les jeux-vidéos, un Boss (ボス Bosu) est un défi basé sur l'ennemi (et un adversaire contrôlé par ordinateur dans un tel cas), et se déroule par un combat entre le joueur et un autre personnage, qui sont généralement à la fin d'un stage dans la série Touhou Project. Un combat avec un personnage de boss est communément appelé une bataille de boss ou un combat de boss et doit être terminé pour passer à l'étape suivante ou terminer le jeu. Les combats de boss sont généralement vus à l'apogée d'une section particulière du jeu, généralement à la fin d'un stage, ou gardant un objectif spécifique, le boss ennemi est généralement beaucoup plus fort que les adversaires que le joueur a affrontés jusqu'à présent. Le boss ennemi est souvent plus gros que les autres ennemis et le personnage du joueur.

Types de boss spécifiques

Boss de Stage

Un boss de stage (面ボス Men bosu) est le boss final d'un stage particulier. Le rôle d'un personnage en tant que boss de stage n'est soit pas lié à l'histoire principale (on le considère alors comme un "passeur") ou suit un boss quelconque qui peut être le boss final.

Midboss

Un Midboss (中ボス Chuubosu), également connu sous le nom de miniboss est un boss plus petit et généralement plus faible que le boss principal d'un stage. Habituellement, le boss d'un stage peut également jouer le rôle de midboss et avoir une ou aucune spell cards. Il y a eu des cas où un midboss apparaissait deux fois sur le même stage, comme Seiran, ou un boss d'un stade antérieur réapparaissait en tant que midboss, comme Nazrin. Vaincre les midboss accorde généralement au joueur une grande quantité d'objets ou un 1-up, selon la situation. De plus, c'est rare, mais il y a eu des midboss qui sont des versions plus puissantes des ennemis de stage, comme la Démone à la roue.

Boss Final

Le Boss Final (ラスボス Rasubosu), aussi appelé Saishuu bosu (最終ボス) ou Dernier boss (ラストボス Rasuto bosu), est l'adversaire qui marque généralement la fin de la partie ; la grande finale. Ils sont généralement les principaux antagonistes d'un jeu particulier, comme Remilia Scarlet étant celle qui est derrière l'incident de la Brume Écarlate et Utsuho Reiuji voulant conquérir le monde. Il y a eu des cas cependant où le boss final n'est pas l'antagoniste et est en fait innocent, comme Byakuren Hijiri voulant seulement quitter Makai et commencer le bouddhisme pour l'égalité des humains et youkai, mais a fini par se battre contre l'héroïne. Il y a aussi le cas où le dernier boss n'est pas le "leader" dans le sens qu'il n'a pas de suiveurs qui étaient des boss d'un stage précédent, Utsuho par exemple étant un animal de compagnie de Satori Komeiji, un boss de stage 4 et maîtresse du Palais des Esprits de la Terre.

Les boss finaux sont généralement les boss les plus difficiles et ils ont un bon nombre de spell cards pour attaquer le joueur. Le boss final a généralement lieu pendant la majeure partie du stage 6 de chaque jeu, leur défaite signifie la fin du jeu. Story of Eastern Wonderland est le seul jeu shoot'em up dont le dernier boss, étant Mima, est au stage 5, soit un stage de moins. Les stage qu'ils habitent sont généralement fortement gardées par des ennemis de stage et un midboss juste avant que le boss final ne fasse son apparition. Certains jeux ont montré que choisir le mode Facile comme difficulté ne permet pas de passer le stage 5 pour affronter le boss final.

Dans les jeux de combat tels que Scarlet Weather Rhapsody, le boss final, étant Tenshi Hinanawi, n'est pas le boss final par défaut pour tous les scénarios des personnages et son statut est remplacé par un autre, comme Yukari Yakumo étant le boss final du scénario de Remilia Scarlet et Reimu Hakurei étant le boss final du scénario de Tenshi et Aya Shameimaru. Touhou Hisoutensoku a un boss final différent par scénario, étant alors Suwako Moriya pour Sanae Kochiya, Alice Margatroid pour Cirno et le Poisson-Chat Géant pour Hong Meiling. Highly Responsive to Prayers et Imperishable Night adoptent également une approche similaire.

Boss Extra

Fichier:Th06SC59.jpg
Reimu combattant Flandre Scarlet, le boss du Stage Extra d'Embodiment of Scarlet Devil

Un Boss Extra (EXボス Ex bosu) est un type de boss qui est facultatif supposé être un défi pour le joueur qui n'apparaît que sur le "Stage Extra". Ils ne peuvent être rencontrés que si certaines conditions sont remplies dans le scénario principal d'un jeu Touhou Project. Ces boss sont considérés comme plus difficiles à gérer en raison de leurs puissants danmaku et du fait qu'ils ont plus de spell cards que le boss final, généralement jusqu'à dix. Dans de rares cas, des boss de stage réguliers peuvent jouer le rôle de boss extra, comme Rika, Alice Margatroid et Okina Matara. Les boss extra sont également généralement immunisés contre les bombes.

Une caractéristique unique des boss extra est que lorsque le boss lance une carte de sort, une illustration dudit boss apparaît en arrière-plan. Bien que cela ne soit vrai que de Embodiment of Scarlet Devil à Subterranean Animism.

Boss Phantasm

Seulement un personnage a eu ce rôle : Yukari Yakumo dans Perfect Cherry Blossom. Ce rôle est considéré comme plus difficile qu'un boss extra, bien que ZUN ait dit que le boss phantasm est plus facile que le boss extra, Ran Yakumo, parce que les modèles de danmaku que Yukari utilise sont similaires à ceux de Ran.[1] Arriver à la combattre ne peut être déverrouillé qu'en terminant le stage extra et en capturant au moins 60 spell cards tout au long du jeu dans toutes les difficultés.

Boss Rush

Un Boss Rush consiste à combattre un certain nombre de boss un par un sans aucune forme de stage. Il peut parfois y avoir une pause entre les combats. Le seul stage connu de boss stage est le stage extra de Banshiryuu, où VIVIT-r ou Hirano Sakurasaki doit combattre divers boss des jeux précédents : Shuusou Gyoku et Kioh Gyoku, à savoir Marie, Milia, Mei & Mai, Gates, Morgan , Muse puis Icare. On peut penser que tous les jeux Touhou Project sont en quelque sorte un boss rush car le joueur est plus souvent confronté à un boss ou à un midboss qu'au stage lui-même, notamment avec les spin-offs des jeux de combat.

Liste des boss

Voici une liste de tous les boss connus qui sont apparus dans la série Touhou Project et d'autres séries connexes.

Voir Aussi: Immaterial and Missing Power: Personnages, Shoot the Bullet: Personnages, Scarlet Weather Rhapsody: Personnages, Double Spoiler: Personnages, Hopeless Masquerade: Personnages et Impossible Spell Card: Personnages

PC-98
Highly Responsive to Prayers
Story of Eastern Wonderland
Phantasmagoria of Dim.Dream
Lotus Land Story
Mystic Square
Windows
the Embodiment of Scarlet Devil
Perfect Cherry Blossom
Imperishable Night
Phantasmagoria of Flower View
Mountain of Faith
Subterranean Animism
Undefined Fantastic Object
Touhou Hisoutensoku
Scénario de Sanae

Cirno(St 1)
Meiling(St 2)
Reimu(St 3)
Utsuho(St 4)
Suwako(Final)

Scénario de Cirno

Sanae(St 1)
Meiling(St 2)
Marisa(St 3)
Utsuho(St 4)
Alice(Final)

Scénario de Meiling

Patchouli(St 1)
Alice(St 2)
Marisa(St 3)
Reimu(St 4)
Poisson-Chat Géant (Final)

Fairy Wars
Ten Desires
Double Dealing Character
Legacy of Lunatic Kingdom
Hidden Star in Four Seasons
Wily Beast and Weakest Creature
Unconnected Marketeers
Autre
Shuusou Gyoku
Kioh Gyoku
Banshiryuu
Samidare
RefRain
Torte Le Magic
  • Chou (Boss)
  • Cointreau (Vrai Boss)
Uwabami Breakers

Informations Générales

Les boss sont généralement nettement supérieurs aux ennemis de stage ordinaires, et se trouvent généralement à la fin d'un stage. De nombreux personnages de la série Touhou Project ont joué le rôle d'une sorte de boss, possédant leurs propres spell cards ou utilisant une séquence de motifs de danmaku dans la série PC-98. Les jeux comportent à la fois des ennemis de stage et des boss, à de rares exceptions près, les deux apparaissant en même temps ou ne comportant que des boss. Des jeux comme Highly Responsive to Prayers, Scarlet Weather Rhapsody et Shoot the Bullet ne comportent que des boss.

Comme ils peuvent subir beaucoup plus de dégâts que les ennemis normaux, les boss ont généralement une barre de vie qui est affichée soit en haut de l'écran, soit autour d'eux dans un cercle, généralement avec leur nom ou un portrait d'eux. La barre de vie change en retirant une étoile pour indiquer au joueur combien de cartes de sorts il reste au boss avant qu'il ne soit considéré comme vaincu. Aucune barre de vie n'était affichée dans Story of Eastern Wonderland. De plus, comme le joueur, ils ont une hit box, où le joueur doit maintenir le bouton de tir afin de diminuer la barre de vie. En général, il n'y a qu'une seule hit box, mais il peut y en avoir plusieurs dans des cas comme celui de YuugenMagan. Chaque fois que le joueur bat le pattern ou la spell card d'un boss, il est récompensé par divers objets tels qu'un point de puissance, une bombe ou même un 1-up. Comme il s'agit de shoot'em ups, il est très rare de voir les personnages utiliser leur propre corps physique pour attaquer le joueur et ils se contentent d'utiliser des projectiles. De plus, chaque boss aura une sorte de minuteur, limitant le temps dont dispose le joueur pour éliminer la phrase du boss.

Habituellement, les combats de boss sont considérés comme des événements dramatiques. En tant que tels, ils sont caractérisés par un thème musical unique et des coupes de dialogue avant et après le combat de boss. Cela peut ajouter plus de personnalité à un personnage/un boss et/ou ajouter plus d'informations sur l'histoire d'un jeu particulier. Dans la série Touhou Project], comme le Seihou Project et Project Blank, un signe "WARNING" (ATTENTION) apparaît juste avant l'apparition du boss.

Les boss d'un jeu de combat ou d'une fantasmagorie, contrairement à d'autres jeux, ont la même capacité d'attaques que le joueur, ce qui peut rendre plus égales les chances de qui peut gagner. Cela signifie que la spell card d'un adversaire peut être tout aussi puissante que celle du joueur. De plus, les jeux de combat permettent au corps d'un personnage d'être plus énergique pour combattre son adversaire plutôt que de se limiter au danmaku. Dans des jeux tels que Phantasmagoria of Flower View et Kioh Gyoku, vous n'attaquez pas directement l'adversaire ; vous battez plutôt des ennemis de stage qui mettent des projectiles sur leur écran pour qu'ils soient touchés.

Dans certains jeux, le boss peut revenir d'un jeu précédent, parfois sous une nouvelle forme avec des attaques alternatives. Leur statut et leur puissance peuvent changer pour refléter le jeu et le stade auquel ils se trouvent, comme Yuyuko Saigyouji qui était à l'origine le boss final de Perfect Cherry Blossom, avant d'être radicalement réduit à un boss de stage 1 dans Ten Desires.

Fangames

Fichier:SMWBoulder.jpg
Maris combattant Suika Ibuki, le boss final de Super Marisa World, faisant référence au boss final de Super Mario World

Comme il s'agit de fangames, ils peuvent prendre n'importe quel genre de jeu autre qu'un shoot'em up pour traiter de la façon dont un boss devrait jouer dans un jeu particulier. Ils changent souvent le statut d'un personnage de Touhou pour en faire un boss plus fort ou plus faible qui ne reflète pas leur canon, comme l'utilisation de Flandre Scarlet comme le midboss du stage 1 de Concealed the Conclusion. Il existe de nombreux fangames qui ne considèrent pas les boss comme le rôle principal du jeu et qui peuvent se concentrer sur les ennemis de stage.

Il y a bien sûr les fangames RPG, où vaincre les boss nécessite que le joueur gagne de l'expérience et des objets afin d'être assez fort pour le vaincre, comparé aux jeux officiels de Touhou. Il y a des platformers qui peuvent nécessiter un minimum de 3 coups pour vaincre un boss, généralement en sautant sur sa tête, comme dans New Super Marisa Land. Cependant, il existe encore des fangames de shoot'em up qui ressemblent aux jeux officiels, avec 6 niveaux et un niveau Extra.

Trivia

Histoire

Le tout premier boss de la série "Touhou Project" est SinGyoku, le boss du stage 5 de "Highly Responsive to Prayers". Le tout premier boss d'un shoot'em up, du gameplay principal de Touhou, est Rika avec son Tank-Floral, le tout premier midboss étant le Tank du Temple. Le premier boss final aurait été soit Sariel, soit Konngara, selon la route prise dans HRtP, mais le tout premier dans un shoot'em up est Mima de Story of Eastern Wonderland. Le tout premier boss extra est Rika avec son Œil Maudit Σ. De plus, le premier boss à introduire le système de spell card est Rumia dans Embodiment of Scarlet Devil.

Divers

Marisa Kirisame fait une référence aux boss de jeux vidéo dans Subterranean Animism, en disant explicitement à Parsee Mizuhashi qu'elle est "le boss du donjon" avec Alice Margatroid qui est d'accord.

Fandom

  • Certains fans considèrent que le thème d'un stage particulier est le "thème du boss" de son midboss, par exemple "Voile, the Magic Library" being" est le thème de Koakuma, mais rien n'indique que ce soit vraiment le cas.
  • À l'instar de Perfect Cherry Blossom, les fans ont imaginé ce que pourrait être un stage "Phantasm" ou "Post Extra" pour les jeux qui n'en ont pas. Par exemple, un stage Phantasm a été créée pour le jeu Mountain of Faith avec Momiji Inubashiri comme boss, ainsi qu'un stage pour le jeu Subterranean Animism (dans Subterranean Hatred) avec Mitori Kawashiro un personnage fan-made comme boss.
  • Dans les fanworks, les boss finaux peuvent parfois être comparés les uns aux autres ou traités comme un groupe d'amis. C'est également le cas pour les boss Extra.

Voir Aussi

Références