Mamizou Futatsuiwa

De Touhou Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
二ッ岩 (ふたついわ)  マミゾウ
Mamizou Futatsuiwa
fɯ̥tat͡sɯiwa mamʲizoː (♫)
Hutatsuiwa Mamizou
Mamizou Futatsuiwa
Mamizou Futatsuiwa dans Antinomy of Common Flowers
Le Bake-Danuki Aux Dix Transformations
Plus de Titres des personnages
Espèce

Bake-danuki

Capacités

Déguiser les objets et elle même

Résidence

Temple Myouren, Forêt de la Magie[1]

Thèmes musicaux
Apparitions
Jeux officiels
Œuvres Littéraires

Mamizou Futatsuiwa (二ッ岩 マミゾウ Futatsuiwa Mamizou) est une Bake-danuki, invoquée par Nue Houjuu qui vivait à l'origine à Sado dans le Monde Extérieur afin d'agir en tant que botte secrète du Temple Myouren contre les nouveaux résidents du Grand Mausolée du Palais des Rêves, particulièrement Toyosatomimi no Miko. Elle est capable de se métamorphoser elle-même et en d'autres créatures de différentes formes et peut se déguiser en humain.

Informations Générales[modifier]

La première apparition de Mamizou est en tant que boss de l'Extra Stage de Ten Desires. Elle devient personnage jouable de Hopeless Masquerade, elle est 6ème et 8ème Boss du jour de Impossible Spell Card et personnage jouable dans Urban Legend in Limbo et Antinomy of Common Flowers. Elle est un personnage récurent dans Forbidden Scrollery.

C'est une bake-danuki de lignée et une youkai du Monde Extérieur qui a été appelée par Nue Houjuu (selon son propre jugement), comme moyen de résistance depuis que la Sainte qui chante l'extermination des youkai, Toyosatomimi no Miko, a ressuscité. Après la querelle, elle a commencé à vivre dans le Temple Myouren. Elle est originaire de Sado avec les humains qui s'y trouvent, et avant les événements du Stage Extra de Ten Desires], elle a traversé la Grande Barrière Hakurei pour entrer à Gensokyo.

Personnalité[modifier]

Mamizou, fière de l'estime de sa race, est de bonne nature, bien qu'ayant un côté espiègle. Elle parle comme une vieille dame et plisse parfois les yeux comme si elle était myope. Elle n'est pas du genre à être rancunière, mais comme le montre le Scénario Extra de Marisa Kirisame, elle a ses limites en matière de gentillesse. Elle aime faire des farces aux humains et les regarder être confus et agités. Peut-être parce que dans la dernière moitié de Ten Desires, il y a beaucoup de personnages qui s'engagent dans des choses alors qu'ils ont en fait des arrière-pensées, dans une partie, on peut dire que "Mamizou est la conscience de ce jeu". Dans le jeu, elle parlait d'une manière légèrement amicale, et parce que la façon dont elle parlait indiquait un "entraînement", il semble qu'elle soit actuellement très confiante dans son pouvoir en tant que youkai.

Son pronom de première personne est "washi" (), ce qui est tout à fait une façon de parler de personne âgée. Néanmoins, cela semble être sa façon de dire les choses, et pas tant par conviction d'avoir vieilli [2], sachant qu'elle est agacée quand les gens la traitent de vieille. [3] Puisque les bake-danuki qui se sont montrés dans Oriental Sacred Place utilisent également le pronom washi, il se pourrait que tous les tanuki utilisent la façon de parler des personnes âgées.

Bien qu'elle ait été amenée comme une "carte maîtresse", elle est considérée comme amicale avec les humains et on l'a vue prendre la forme d'une humaine dans le Village Humain. Selon le texte de l'omake de Ten Desires, "parfois elle les trompait, mais elle prêtait aussi de l'argent aux pauvres et travaillait assidûment à toutes les tâches qu'on lui confiait, elle s'est donc bien intégrée à la société humaine", ce qui montre qu'elle est fiable et qu'elle a bon cœur. Bien qu'elle soit souvent vue dans le Village Humain sous forme humaine, son profil dans Symposium of Post-mysticism a déclaré qu'elle ne faisait pas d'effort pour cacher sa queue, la considérant comme une marque de son statut élevé.

Elle ne s'entend pas avec les kitsune, et dans Symposium of Post-mysticism, Mamizou dit que Sado est un pays entièrement composé de bake-danuki, et qu'on n'y trouve pas un seul renard. Il est dit que si elle en rencontre un, il y aura des problèmes [4].

Pouvoirs[modifier]

Mamizou déguisée en humaine dans Forbidden Scrollery
Déguiser les choses et elle-même

C'est la capacité de déguiser les choses (y compris elle-même) de Mamizou. Similaire à la capacité de Nue Houjuu, elle permet de rendre l'apparence des choses différentes de ce qu'elles étaient à l'origine. Contrairement à Nue qui se fie à la façon dont les humains reconnaissent l'apparence des choses, Mamizou dépend de sa propre conception.

Mamizou est capable de se déguiser complètement à l'exception de sa grande queue et de ses oreilles, ce qui semble être un point commun à tous les bake-danuki. Pour contourner ce problème, elle peut les rétrécir ou les camoufler, mais si elle est surprise ou excitée, ses oreilles et sa queue se mettent à tressaillir, ce qui la trahit[5][6]. Un autre indice serait son odeur[7].

Ses capacités de déguisement gagnent en puissance les nuits de pleine lune. Comme les tanuki aiment faire des choses comme déguiser les gens pour qu'ils prennent une apparence déconcertante, ils infligent rarement des dommages directs. Le sens de "déguiser les choses" est quelque chose qui ressemble davantage aux nue, et donc mutuellement, ils ne semblent pas jouer le rôle de youkai de combat rapproché. Il est donc possible que Nue ait fait appel à Mamizou en se disant que "puisque l'adversaire peut entendre les conversations de dix personnes en même temps, on n'a pas d'autre choix que de faire appel à un youkai approprié pour se diviser en 10 + 1 = 11."

Elle est également capable de déguiser d'autres objets. Cependant, s'il n'y a pas de ressemblance entre l'objet de base et le personnage déguisé, il sera probablement perçu immédiatement, surtout en ce qui concerne les créatures.

Alors que la capacité est décrite comme un simple déguisement, ce n'est pas une simple illusion et l'influence modifie les propriétés physiques de la cible. Par exemple, dans Hopeless Masquerade, elle peut transformer l'adversaire en quelque chose de complètement inoffensif, et ses sous-fifres semblent obtenir les propriétés de tout ce qu'ils se transforment, devenant capables d'attaquer en soufflant de la vapeur après qu'ils se soient transformés en théière géante.

Autres Pouvoirs

Mamizou possède la capacité de voyager à l'intérieur et à l'extérieur de Gensokyo, mais le mécanisme qu'elle utilise pour le faire n'a pas été expliqué.

Occupation[modifier]

Le rôle de Mamizou est de devenir une alliée dans les forces youkai. Elle a fourni des prêts et d'autres formes d'assistance aux humains dans ses jours pré-Gensokyo.

Design du Personnage[modifier]

Mamizou, telle que vue dans Symposium of Post-mysticism

Origine[modifier]

En raison de dictons tirés de ses spécifications et dictons qui indiquent qu'elle a de mauvaises relations avec kitsune, Mamizou est probablement basé sur les trois célèbres tanuki du Japon, Danzaburou-danuki de Sado, l'un des tanuki les plus célèbres du folklore japonais, avec Hage Danuki de Yashima et Shibaemon Tanuki de Awaji Island. Il était le patron de tanuki sur Sado, qui a chassé les renards de l'île.[8] Dans un autre, Danzaburo était un prêteur d'argent, qui prêtait librement de l'argent au peuple. Il aurait également été responsable de mirages à Futatsu-iwa, une formation rocheuse à Aikawa, Sado.[9] Ces tanuki étaient des super youkai qui possédait la divinité et ont été enregistrés comme "Futatsuiwa Daimyoujin" (二ッ岩大明神).

Nom[modifier]

Son nom entier est Mamizou Futatsuiwa (二ッ岩 マミゾウ). Futatsuiwa (二ッ岩) se traduit littéralement par "deux pierres", peut-être une référence aux testicules gonflables du bake-danuki, mais aussi un emplacement dans Sado où les bake-danuki étaient répandus. Le nom Mami (マミ) peut être considéré comme référencé ou mami (, lit. "badger" or "racoon dog") indiquant tanuki et mujina, ou le mami (魔魅, lit. "esprit trompeur") indiquant les monstres qui ont trompé les humains, avec le "za" de "danzaburou" ajouté. (En réalité, à Minato, Tokyo, il y a un endroit appelé "Mami-ana" (狸穴).)

Apparence[modifier]

Mamizou a les yeux bruns et les cheveux brun clair. Elle est en vedette avec des oreilles de tanuki et une queue rayée géante. Sur sa tête repose une feuille verte comme celle d'un tanuki et elle a des lunettes. Elle a une chemise écrue et sa jupe est rouge-gris avec quelques motifs dessus. Comme la plupart des bake-danuki des mythes japonais, Mamizou porte sur son dos des choses qui ressemblent à une bouteille de saké et à un livret de billets à ordre. Dans Hopeless Masquerade, quand elle est frappée ou effectue certaines attaques, on peut la voir porter des bloomers gris.

En visitant le Village Humain elle utilise un déguisement humain, sans ses oreilles et sa queue de raton laveur. Sous cette forme, elle a les cheveux longs, une écharpe à carreaux et une grande robe, et porte une pince à cheveux en forme de feuille.

Apparitions de Mamizou[modifier]

Jeux[modifier]

Ten Desires
Sprite de Mamizou dans TD
Sprite de Mamizou déguisée en Reimu dans TD

Mamizou a le titre "Le Bake-danuki avec dix transformations" avec la musique thème "Futatsuiwa de Sado". Mamizou est secrètement appelée par Nue Houjuu du monde extérieur pour devenir une alliée forte du côté youkai contre Toyosatomimi no Miko et sa faction. Elle arrive cependant en retard et Miko a déjà été vaincu par les héroïnes. Elle s'installe plus tard au Temple Myouren.

Dans l'histoire de Reimu, Mamizou révèle qu'elle a traversé la mer de Sado pour atteindre Gensokyo et critique Reimu pour avoir sous-estimé l'immensité de la mer.

Mamizou voit à travers tous les mensonges de Marisa. Elle note également que sa puissance est assez forte pour être «dans les trois premiers» du tanuki transformant au Japon.

En dépit de la mission de Sanae d'exterminer youkai, les deux semblent avoir un duel amical. Sanae, cependant, suppose que le bake-danuki est assez vieux en raison de sa langue - beaucoup d'inflexions et de choix de mots utilisés par les personnes âgées au Japon ressemblent à ceux utilisés il y a des décennies, voire des siècles - et ce malentendu encourage les youkai . Mamizou lui dit que sa vieille langue n'est qu'une habitude.

Mamizou dit à Youmu qu'elle est venue encourager les yôkai dans leur combat contre Toyosatomimi no Miko. Elle propose de former Youmu, et après qu'elle a été vaincue, elle plaisante en disant que le demi fantôme est digne d'être son apprenti. Mamizou ne semble pas connaître le Temple Myouren lui-même jusqu'à ce que Youmu explique, et trouve la présence d'un temple de yôkai et d'un sanctuaire exterminateur de yôkai (le Sanctuaire Hakurei)) à Gensokyo assez intéressant. Mamizou l'invite dans le temple pour se reposer et parler de Sado.

Spin-offs[modifier]

Hopeless Masquerade

Elle joue un rôle clé en aidant tous les personnages. En tant que chef pénultième de la route de chaque personnage sauf le sien, elle dirige chaque personnage à la source des problèmes. Avant sa route, elle dirige chaque personnage vers Hata no Kokoro. Pendant sa propre route, elle aide Kokoro en la guidant dans la bonne direction pour créer sa propre personnalité. Sur la route de Kokoro, Mamizou dirige Kokoro vers le dernier combat à quatre avec Reimu, Byakuren et Miko.

Impossible Spell Card

Plus tard dans le jeu, Mamizou semble avoir pris note du amanojaku Seija Kijin recherché. Elle l'affronte et dit que le tengu (vraisemblablement Aya Shameimaru et Hatate Himekaidou) l'ont remarqué et ont écrit un journal sur son méfait. Cela provoque des yôkai et des humains plus forts tels que Marisa Kirisame, Sakuya Izayoi, Sanae Kochiya et Youmu Konpaku - y compris Mamizou - pour essayer et capturer Seija. En outre, elle note que Seija peut utiliser deux objets simultanément plutôt qu'un seul, ce qui l'a rendue curieuse de savoir pourquoi Seija n'utilisait pas cette technique en premier lieu. Elle utilise des spell cards qui sont considérés comme impossibles à esquiver.

Urban Legend in Limbo

Mamizou assiste Kasen et le reste des personnages dans la mise en place d'un piège qui attirera le monde extérieur Sumireko Usami dans Gensokyo, avec l'intention de lui donner une leçon sur le danger causé par ses actions. Dans sa propre voie, elle va à l'extérieur du monde et se bat contre Sumireko elle-même.

Antinomy of Common Flowers

Dans Antinomy of Common Flowers, Mamizou cherche à devenir la plus forte utilisatrice de la Posession parfaite. Elle fait équipe avec Fujiwara no Mokou, qui ne partage pas la même ambition, mais qui cherche néanmoins à s'amuser. Elles finissent par défier les coupables de l'incident, Joon et Shion Yorigami. Mamizou et Mokou sont obligées de s'affronter à la fin.

Le Monde Onirique de Mamizou apparaît sur la route de Joon et Shion avec l'intention de prendre le contrôle de Gensokyo.

Littérature[modifier]

Wild and Horned Hermit, chapitre 9

Après une étrange «brume noire» assaillant les résidents du Temple Myouren et d'autres, Mamizou rend visite au Sanctuaire Hakurei accompagné de Kogasa Tatara et Kyouko Kasodani, soupçonnant Reimu Hakurei comme le coupable. Quelques jours plus tard, Suika Ibuki se révèle être le véritable attaquant.

Forbidden Scrollery

Elle apparaît dans chaque chapitre dans une sorte de rôle, habituellement déguisé en humain, s'intéressant aux livres de yôkai et à certains des incidents récents qui en résultent. Ses raisons pour son intérêt et se déguiser sont actuellement inconnues.

Lotus Eaters

Mamizou apparaît d'abord pour kidnapper un client régulier ivre de Geidontei, envoyant ses tanuki emmener le client dans un lieu inconnu. Elle demande ensuite à Miyoi Okunoda de quitter Geidontei, utilisant le client en otage comme moyen de pression en raison de la suspicion qui pèse sur les zashiki-warashi si un client disparaît. Miyoi, désemparée, finit par demander l'aide de Suika Ibuki, qui se charge de "régler" le problème. Plus tard dans la nuit, Mamizou se présente à Geidontei et révèle qu'elle a collaboré avec Suika pour que Miyoi garde Geidontei ouvert la nuit pour les Youkai. Elle promet d'attendre que les clients réguliers partent.

Relations[modifier]

Résidents du Temple Myouren[modifier]

Depuis que Mamizou vie au Temple Myouren, elle devrait connaître la plupart des résidents qui vivent ici, y compris le chef Byakuren Hijiri elle même, avec qui elle parle rarement. Kyouko Kasodani affirme que Mamizou écoutera les problèmes et les préoccupations de ceux qui vivent au temple avec des oreilles ouvertes. Nue Houjuu était celui d'appeler Mamizou à Gensokyo pendant Ten Desires, et ils sont décrits comme étant des amis, et sont montrés en train de conspirer dans le chapitre 31 de la Forbidden Scrollery, où Mamizou et son tanuki aident Nue à effrayer les humains dans le Village Humain avec une Légende Urbaine de la Tête du Taureau.

Relations Mineures[modifier]

Hata no Kokoro

A la fin de l'histoire de Mamizou dans Hopeless Masquerade, elle a exhorté Hata no Kokoro pour, en luttant avec d'autres personnages du jeu, apprendre à contrôler ses émotions et à «se découvrir» au lieu de devenir un simple tsukumogami pour les masques Sarugaku.

Kosuzu Motoori

Dans Forbidden Scrollery, Mamizou - déguisée - est devenue une client régulière de Kosuzu Motoori avec un intérêt pour le Livre Démoniaque et parle avec Kosuzu chaleureusement. Bien amicale, ses vraies raisons sont actuellement inconnues.

Kasen Ibaraki

Kasen et Mamizou se rencontrent pour la première fois en hiver après les événements de Ten Desires lors d'un incident où un mystérieux brouillard noir attaquait les résidents du Temple Myouren, qui s'est avéré être Suika Ibuki. Plus tard, au début de l'incident des Légendes Urbaines, elles ont trouvé un chien à visage d'homme et ont essayé de trouver une raison pour ces ocurrences apparaissant à Gensokyo. Pendant la pointe de l'incident, elles se sont affrontées deux fois, lorsque Mamizou a trouvé Kasen en train d'ouvrir un trou dans la barrière vers le Monde Extérieur et a passé un accord avec elle pour qu'elle se taise et surveille les intrus potentiels pendant l'absence de Kasen[10]. Plus tard, Mamizou décide de jouer le rôle du méchant et décide d'interférer avec le plan de Kasen pour combattre la responsable de l'incident, Sumireko Usami, avec le bénéfice de se déplacer facilement dans le Monde extérieur [11]. Elle a piégé Sumireko pour qu'elle explore Gensokyo et, pendant ce temps, a mis en place le plan de Kasen pour l'effrayer pendant qu'elle se promenait librement. Puis, Reimu ayant appréhendé Sumireko, Kasen et Mamizou l'ont confrontée et Mamizou a promis de veiller sur elle. Comme on le voit dans Wild and Horned Hermit, Mamizou s'inquiète de l'influence de Kasen sur le sanctuaire Hakurei et du fait qu'il est évident qu'elle est une oni ; elle pose donc des pièges à oni pour provoquer Kasen. Après avoir vu cela, Kasen a organisé un événement d'observation des fleurs au sanctuaire pour affronter Mamizou dans un concours de boisson. Kasen a gagné le concours et a gagné le respect de Mamizou. Elles assistent à un autre événement où elles boivent ensemble dans Visionary Fairies in Shrine.

Miyoi Okunoda

Mamizou était à l'origine hostile à Miyoi, lui demandant de quitter Geidontei en la menaçant de révéler son statut de youkai, mais il s'agissait en fait d'un stratagème mis en place par elle et Suika pour s'assurer qu'elles pourraient traîner au pub après les heures de travail. Par la suite, Mamizou se rend fréquemment au pub en tant que client.

Aya Shameimaru

Galerie[modifier]

Skills[modifier]

Spell Cards[modifier]

Trivia[modifier]

  • Mamizou est le premier personnage féminin de la série Windows à porter des lunettes. La première de toute la série est Rikako Asakura de l'époque PC-98.
  • Dans Ten Desires, chaque fois qu'elle lance une attaque, sa feuille s'agite joyeusement sur le dessus de sa tête.
  • Dans Lotus Eaters, le titre de la spell card de Mamizou était accidentellement laissée vide dans la version numérique japonaise, elle a été corrigée dans la version physique.

Fandom[modifier]

Profils Officiels[modifier]

Sources Officielles[modifier]

Références[modifier]

  1. Symposium of Post-mysticism: Mamizou
  2. Ten Desires - Scénario de Sanae.
  3. "Je vous demande pardon ?! Je suis encore une jeune fille !" Forbidden Scrollery - Chapitre 52
  4. Profil de Mamizou - Ten Desires.
  5. Article de Mamizou - Symposium of Post-mysticism.
  6. Hieda no Akyuu : "Je veux dire, allez, je n'arrête pas d'avoir des aperçus de sa queue qui sort à chaque fois qu'elle est imprudente" Forbidden Scrollery - Chapitre 47
  7. Modes Histoire de Nitori et Marisa dans Hopeless Masquerade
  8. eyamaki (5 April 2010). "Secret Sado #2 - Aikawa Yamaki Hotel Blog". http://english.aikawa-yamaki.com/?eid=8. Retiré le 15 August 2011. 
  9. Asiatic Society of Japan (1908). "Transactions of the Asiatic Society of Japan, Volume 36". The Society. http://books.google.com/books?id=EIk0AAAAIAAJ&pg=RA2-PA85&lpg=RA2-PA85&dq=Danzaburo+tanuki&source=bl&ots=vwrFIqLOhl&sig=W5LJhJpXZQriKI8hmW1DZvWasPo&hl=en&ei=c2VITr2VJI_CsQLD2_ySCA&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1&ved=0CBgQ6AEwAA#v=onepage&q=Danzaburo%20tanuki&f=false. Retiré le 15 August 2011. 
  10. Urban Legend in Limbo - Scénario de Kasen
  11. Urban Legend in Limbo - Scénario de Mamizou