Kasen Ibaraki

De Touhou Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
(いばら) ()   () (せん)
Kasen Ibaraki
ibaɽakʲi kaseɴ
Kasen Ibaraki
Kasen Ibaraki dans Antinomy of Common Flowers
L'Ermite Cornu À Un Bras
Plus de Titres des personnages
Surnom

茨華仙 (いばらかせん) (Ibarakasen)
華仙 (かせん) (Kasen)

Espèce

Oni/Ermite

Capacités

Guider les animaux

Âge

Plus de 1000 ans

Occupation

Sage

Résidence

La Montagne Youkai (Senkai, également visible au Sanctuaire Hakurei.

Thèmes musicaux
Apparitions
Jeux officiels
Œuvres Littéraires

Kasen Ibaraki (茨木 華扇 Ibaraki Kasen), également connue sous le pseudonyme d'Ibarakasen (茨華仙) ou simplement de Kasen (華仙), est la protagoniste principale de Wild and Horned Hermit. Elle est une mystérieuse ermite autoproclamée vivant dans les montagnes. Possédant un bras artificiel et diverses capacités spéciales, on la voit souvent dispenser son savoir à Reimu Hakurei, Marisa Kirisame, Sanae Kochiya et d'autres.

Kasen est également une des Sages de Gensokyo et, à partir du chapitre 49, partie 2, de Wild and Horned Hermit, il est confirmé qu'elle est une oni et l'une des Quatre Reines de la Montagne.

Informations Générales[modifier]

Kasen est apparue en tant que protagoniste principale dans Wild and Horned Hermit et est apparue dans les chapitres 16 et 17 de Oriental Sacred Place. Elle apparaît également comme un personnage jouable dans Urban Legend in Limbo, et Antinomy of Common Flowers.

Personnalité[modifier]

Kasen est gentille et polie avec presque tout le monde. Elle est toujours prête à donner un conseil ou à enseigner une leçon, mais elle est souvent considérée comme prêcheuse et trop critique envers les autres.

Pouvoirs[modifier]

Kasen a parlé vaguement lorsqu'elle a informée Reimu Hakurei de ses capacités, en disant que ses pouvoirs étaient un "secret".[1] et qu'elle pouvait faire "diverses choses". Parce que les légendes et le cadre du personnage n'ont jamais directement expliqué ce sujet, quelle capacité spécifique elle possède n'est pas claire. Bien que plusieurs de ses exploits puissent être considérés comme des capacités, il n'est pas certain que les traits suivants soient dus à une "capacité à <faire quelque chose>", soient une capacité innée de sa race ou soient des exemples du type de sorcellerie ermite mentionné dans Perfect Memento in Strict Sense.

Guider les animaux

Kasen est capable de communiquer avec les animaux, y compris les cryptides, les youkai bestiaux et les dragons, et possède une grande connaissance de ces derniers. Elle connaît les antidotes aux venins obscurs, ainsi que les processus qui conduisent un animal à devenir divers types de youkai et comment les affecter. Elle emploie également un certain nombre d'animaux dressés comme serviteurs, qu'elle peut apparemment convoquer à ses côtés. En plus des animaux ordinaires comme les singes, les serpents et les oiseaux, Kasen et Reimu sont montés sur le dos de Kume, et elle est même capable d'utiliser des créatures peu communes comme les enfants de dragons. En ce qui concerne les enfants de dragons, elle a même dit : "Quoi que je dise, ils m'écouteront".[2]. Selon Komachi, l'utilisation d'animaux est la signature de Kasen.

Sur le site officiel, il était indiqué qu'elle possédait la capacité de guider les animaux, mais comme il n'était pas précisé "capacité de guider les animaux", il ne s'agit probablement pas d'un nom de capacité.

Bras artificiel

Le bras droit bandé de Kasen est secrètement un bras artificiel, apparemment constitué de fumée noire vaporeuse, Kasen est capable de le contrôler à distance et de le détacher pour agir indépendamment. Son bras est également capable d'écraser les esprits vengeurs.[3], en les retirant entièrement du cycle de la réincarnation ; Komachi Onozuka ne semble pas savoir comment Kasen fait exactement cela. A noter que son bras est mis en pièces lorsqu'il touche l'Orbe Yin-Yang Hakurei, ce qui implique qu'il a des propriétés youkai. Par conséquent, Kasen reconstruit immédiatement son bras droit annihilé. Comme l'orbe yin-yang est le shintai du sanctuaire béni pour exterminer les youkai, il est probable que le bras de Kasen ait été fabriqué à partir d'une sorte d'essence youkai. Quand elle avait le bras artificiel, elle devait boire régulièrement dans la Boîte Ibaraki des Cent Médecines pour que le bras ne pourrisse pas. Dans Urban Legend in Limbo et Antinomy of Common Flowers, le bras droit artificiel de Kasen se contorsionne et utilise la fumée qu'il contient pour attaquer.

Guider et transfigurer les youkai

Il a été montré dans le chapitre 16 de Oriental Sacred Place qu'elle a elle-même dit qu'elle a admonesté le yamainu qui a attaqué des humains et les a transformés en youkai, a donné une recommandation pour être un youkai dont l'estomac est satisfait même sans attaquer les humains, et a transfiguré le youkai protecteur des humains en un okuri-inu. Ensuite, le yamainu, qui était en fait transfiguré en chien protecteur, afin de protéger les humains, a chassé les Trois Fées de Lumière qui complotaient des méfaits.

Lorsque Kasen a dit qu'elle avait fait quelque chose au yamainu et qu'elle a levé son bras droit dresssé de manière significative, même Luna Child a eu des doutes sur le fait qu'une bête mangeuse d'hommes puisse écouter un sermon, donc ce n'est probablement pas simplement dû au sermon, mais à une sorte de capacité. Bien sûr, cela pourrait simplement faire partie de sa capacité à utiliser les animaux.

Cacher sa maison en utilisant le fangshi.

Cette capacité que Kasen utilise n'est probablement qu'un aspect du fangshu (方書), on ignore si elle est compétente dans les autres parties de l'art. Il faut utiliser cette sorcellerie pour atteindre la maison cachée de Kasen, car elle n'est accessible que par un chemin spécial ouvert par fangshu. Même lorsqu'un blizzard se produit à l'extérieur, la zone autour de sa maison est dans une clairière. Marisa a remarqué qu'elle avait l'air d'être dans un autre monde ou un autre champ.[4]

Après l'incident dans Ten Desires, Toyosatomimi no Miko et Mononobe no Futo ont créé un autre monde appelé Senkai et s'y sont installées, mais on ne sait pas si la sorcellerie utilisée par Kasen pour cacher sa maison et celle utilisée pour créer Senkai sont du même genre.

Autres
  • Les arts ermite: Bien qu'elle puisse être ou non un véritable ermite, Kasen a utilisé la technique habituelle de l'ermite qui consiste à cacher sa demeure, empêchant quiconque de l'atteindre à moins de suivre un itinéraire spécifique (régulièrement modifié).
    • D'après ce qu'a dit Reimu dans le premier chapitre de Perfect Memento in Strict Sense, les ermites ont l'apparence de personnes âgées. Parmi eux, Kasen a une apparence juvénile ; c'est la raison pour laquelle son existence est différente de celle d'un ermite ordinaire. Cependant, dans Ten Desires, l'ermite Seiga Kaku d'apparence jeune est apparue, ce qui indique que tous les ermites n'ont pas forcément l'air âgés.
  • Créer des orbes de lumière: Dans le chapitre 10 de Wild and Horned Hermit Kasen crée des orbes de lumière à partir de sa main droite qui durent longtemps ; elle les déplace par simple pensée. Cela semble être une application générique du pouvoir mystique, plutôt qu'une capacité spécifique de Kasen. Comme elle peut utiliser librement des orbes de lumière de la taille et du nombre qu'elle veut, on peut voir qu'elle a utilisé une quantité massive de petites orbes ainsi que de grandes orbes uniques.
  • Mouvement instantané: Dans le deuxième chapitre, elle apparaît sans prévenir à l'arrière-plan de la boîte à offrandes du sanctuaire Hakurei, surprenant Sanae Kochiya venue lui rendre visite. Il n'a pas été précisé de quelle distance elle est capable de se déplacer, ni si elle peut se déplacer n'importe où. De plus, dans le septième chapitre, elle a effectué un mouvement tel qu'elle se trouvait à l'arrière-plan de la boîte à offrandes sans être remarquée.
  • La Grande Barrière Hakurei Kasen est capable de créer des ouvertures dans la barrière vers et depuis le monde extérieur, ce qu'elle fait à plusieurs reprises dans Urban Legend in Limbo ainsi que "hors champ" à quelques reprises dans Wild and Horned Hermit. Notamment, dans le scénario de Marisa dans Urban Legend in Limbo, son incantation pour l'ouvrir est "Au nom du Sage XXXX, je commande : Libère l'interdiction des 130 ans !" C'est peut-être un signe avant-coureur de la révélation de sa position dans le chapitre 35 de Wild and Horned Hermit.
  • Sa vraie force: Dans Urban Legend in Limbo, après avoir combattu Reimu, elle s'est dit qu'utiliser sa pleine force, dans ce cas, serait risqué pour "diverses raisons". On ne sait pas si cela signifie qu'il pourrait être dangereux de le faire près du sanctuaire (à cause de la barrière) ou contre Reimu, ou si ce serait risqué pour elle-même puisqu'elle fait probablement semblant d'être un ermite sans en être un.

Possessions[modifier]

Kasen possède la Boîte Ibaraki des Cent Médecines, qui peut guérir toutes les maladies ou soigner toutes les blessures de la personne qui la boit.

Espèce[modifier]

La vraie forme de Kasen dans le chapitre 49 de Wild and Horned Hermit

Au chapitre 49 de l'arc final de WaHH, Kasen fusionne avec son bras séparé, confirmant ainsi une fois pour toutes son véritable nom et titre : Kasen Ibaraki - Oni rusée, astucieuse et perfide. Cependant, la relation exacte entre son statut d'oni et son statut d'ermite n'est pas claire. Elle peut très bien être une oni qui a réellement décidé d'essayer de devenir ermite. Pourtant, rien ne permet d'exclure qu'elle soit simplement une oni connaissant les techniques d'ermitage. Le final de WaHH affirme que Kasen cherche vraiment à suivre la voie de l'ermite.

Nourriture

D'après Perfect Memento in Strict Sense, presque tous les ermites qui ont dépassé l'âge de cinq cents ans n'ont pas besoin de nourriture, et le simple fait d'ingérer du brouillard ou de la brume suffit. Cependant, Kasen ne se contente pas de manger normalement, elle semble aussi avoir un penchant pour les sucreries. On la voit fréquemment manger des sucreries dans Wild and Horned Hermit et Urban Legend in Limbo. Elle a proposé de manger de la fondue chinoise au chapitre 2 et a mangé des dango au chapitre 7 de Wild and Horned Hermit. De plus, au chapitre 10, lorsque Marisa Kirisame s'est égarée dans sa maison, Kasen lui a offert quelque chose comme du baozi, ce qui suggère que Kasen garde normalement une réserve de nourriture dans sa maison. Même en supposant qu'elle n'ait pas atteint l'âge de 500 ans, on peut dire qu'il s'agit d'une caractéristique qui ne ressemble pas à celle d'un ermite.

Histoire[modifier]

Kasen est l'une des Sages de Gensokyo et faisait partie des Quatre Reines de la Montagne, aujourd'hui dissous.

On sait peu de choses sur les autres détails de l'histoire de Kasen jusqu'à présent. Cependant, un article de journal dans Symposium of Post-mysticism révèle qu'elle est connue comme ermite à la Montagne Youkai depuis au moins 1980, si ce n'est plus tôt.

Sans que le public le sache, elle était, il y a longtemps, une oni maléfique. Cependant, toute sa malveillance était contenue dans son bras droit avant qu'il ne soit coupé et scellé par Onikirimaru, et que le bras de Kasen ne soit remplacé par un bras artificiel. Lorsque le sceau sur le bras maléfique commença enfin à s'affaiblir, Kasen se trouva à un carrefour décisif. Elle descendit donc de la montagne pour voir la prêtresse du sanctuaire.

Design du Personnage[modifier]

Kasen, telle que vue dans Symposium of Post-mysticism.

Origine[modifier]

Kasen est basée sur l'oni Ibaraki-douji. Ibaraki-douji était l'un des oni qui dirigeait le quartier général des oni sur le mont Ooe et qui s'est introduit dans Kyoto en se déchaînant. Bien qu'Ibaraki-douji soit le plus souvent représenté comme un subordonnée de Shuten-douji (dont Suika Ibuki est inspirée), il existe également des variantes du mythe où elle est la fille de Shuten-douji, ou même son amante (étant la seule femme oni du groupe).

Alors que le groupe de Shuten-douji était massacré par Minamoto no Yorimitsu, Ibaraki-douji s'est battu avec l'un de ses alliés, Watanabe no Tsuna, mais s'est enfui lorsqu'il a vu Shuten-douji tomber au combat.

Le survivant Ibaraki-douji assaillit à nouveau les humains par la suite, et ce faisant, il assaillit même Watanabe no Tsuna. Cependant, Tsuna a réussi à couper le bras d'Ibaraki-douji, faisant fuir l'oni une fois de plus. C'est probablement la raison pour laquelle Kasen a (autrefois) perdu son bras droit.

Nom[modifier]

Bien qu'elle se présente dans Wild and Horned Hermit comme Ibarakasen (茨華仙), ou Kasen (華仙) pour faire court, il s'agit simplement de son pseudonyme. Son véritable nom est Kasen Ibaraki (茨木 華扇 Ibaraki Kasen)[5] [6]; notez les différentes orthographes de "Kasen". Son nom de famille, Ibaraki (茨木) vient d'Ibaraki-douji et signifie "buisson d'épines" (buisson de roses), tandis que Kasen (華扇) est un nom japonais réel, couramment utilisé, écrit avec les caractères pour "fleur" et "éventail".

Son nom d'ermite, 茨華仙 (Ibarakasen) se traduit par "ermite des fleurs de rose" et est souvent raccourci en "ermite des fleurs". 華仙 (Kasen lit. "ermite des fleurs", un homophone de son nom actuel, 華扇 Kasen lit. "éventail de fleurs"). "Kasen" est aussi homophone avec les deux premiers caractères de 何仙姑 (He Xiangu, JP: Kasenko), la seule femme membre des Huit immortels de la mythologie Taoïste. Xiangu est propriétaire d'un fenghuang, ce qui est probablement à l'origine de l'affinité de Kasen avec les animaux. La dénomination "Kasen" (何仙) apparaît également dans la série de romans policiers japonais, 塗仏の宴 宴の支度 (Nuribotoke no Utage, Utage no Shitaku lit. "Le banquet de Nuribotoke, un banquet en préparation Banquet, Banquet in Preparation"). Il est plausible que ZUN, en tant qu'amateur de romans policiers, s'en soit inspiré.

Titre de Kasen

On a longtemps pensé que le mot "cornu" (horned) dans son titre était lié au fait que ses chignons cachaient peut-être des cornes. A partir de la partie 2 du chapitre 49 de Wild and Horned Hermit, Kasen a rejoint son véritable bras droit et a repris sa véritable forme d'oni. Dans le cadre de cette transformation, de véritables cornes ont éclaté des chignons de sa tête, détruisant le couvre-chef au passage. Après que son bras a été coupé et refermé, les cornes de Kasen sont visiblement plus petites.[7]

Apparence[modifier]

Kasen Ibaraki dans le Chapitre 16 de Oriental Sacred Place

Dans son apparence originale, elle a des yeux rouges et des cheveux roses aux épaules avec des chignons de style chinois. Son bras droit est enveloppé de bandages, dissimulant une fumée noire gazeuse. Elle porte un haut blanc et une jupe verte. Par-dessus son haut, elle porte un tabard marron avec un motif de vigne épineuse et un grand ornement en forme de rose juste au niveau du col. Ses chaussures à lanière unique sont de la même couleur que son tabard, et une manille est posée sur son poignet gauche.

Son bras coupé est généralement le même en termes de design, les seules différences notables étant la présence de cornes, de crocs, d'yeux à pupilles fendues, d'ongles en forme de griffes et de cheveux plus pointus. Le tabard et la jupe qu'elle porte sont de couleur différente de ceux de Kasen, deux nuances de bleu distinctes. Des chaînes sont présentes sur ses quatre membres, les chaînes de ses jambes ayant des boules et des chaînes en fer.

La vraie forme de Kasen, avec son bras droit reconnecté à son corps, possède des cornes à la place de ses chignons et des cheveux jusqu'aux genoux. Son tabard, maintenant noir et doré, et sa jupe, maintenant blanche, sont sensiblement plus longs, et son haut devient sans manches. Elle conserve ses entraves aux quatre membres, avec des roulements en fer attachés à chacun d'eux et ses pupilles fendues.

Apparitions de Kasen[modifier]

Littérature[modifier]

Wild and Horned Hermit

Kasen rencontre Marisa Kirisame à l'extérieur du Village Humain alors que cette dernière faisait une course pour Reimu Hakurei. Au début, elle semble n'être qu'une simple et étrange ascète, mais ce n'est qu'un prétexte. La véritable raison de sa présence au Sanctuaire Hakurei est de rechercher le bras du Kappa qui, selon elle, y réside. Elle prétend également que son objectif est de couper le lien entre les humains et l'Ancien Enfer. Ce que cela signifie n'est pas clair, mais elle s'intéresse beaucoup aux esprits vengeurs fugitifs du Centre du Geyser Souterrain, et est capable de les détruire avec son bras fumigène bandé. Cela attire l'attention de Komachi Onozuka, dont les supérieurs s'inquiètent des mouvements de Kasen. Tout en continuant à agir en secret, elle tente également d'apprendre à Reimu, Sanae Kochiya et Marisa à devenir de meilleures personnes, enquête et se mêle à divers petits incidents, et présente à Reimu et aux autres son pouvoir de contrôler diverses youkai Bestiaux.

Au cours de l'histoire, Kasen est impliquée dans des affaires liées à l'entrée et à la sortie de Gensokyo de Sumireko Usami et aux effets que cela a sur la Grande Barrière Hakurei. Cela l'amène à attirer l'attention de sa vieille connaissance Yukari Yakumo, qui semble intéressée par les actions de Kasen et lui révèle sa nature des Sages de Gensokyo. Bien que l'objectif exact de Yukari ne soit pas clair, elle réprimande Kasen pour avoir perturbé les choses par ses actions - par exemple, en permettant accidentellement aux pissenlits occidentaux envahissants d'entrer dans la barrière. Yukari laisse entendre que Kasen guide d'une certaine manière les manifestations de Sumireko, ce que Kasen nie rapidement. Kasen attire également l'attention de Mamizou Futatsuiwa, qui détermine rapidement qu'elle est une Oni avec une sorte de complot lié au sanctuaire Hakurei. Mamizou tente de l'intimider afin qu'elle puisse poursuivre ses propres plans pour le sanctuaire, mais elle finit par se faire piéger par Kasen lors d'un défi de boisson et admet sa défaite.

Vers la fin de la série, Reimu est atteinte d'une étrange maladie qui la rend apparemment saine mais complètement comateuse. À l'insu de ses amis, cette maladie est due à la découverte du bras manquant scellé de Kasen, que ce dernier a récupéré il y a longtemps dans le monde extérieur et conservé en lieu sûr. Confrontée au bras, l'âme de Reimu se retrouve piégée dans l'enfer infini d'Avici. Mais de façon inattendue, Kasen amène le corps de Reimu dans l'enfer, lui permettant de s'échapper de ce qui serait autrement une prison infinie. Ce faisant, Reimu découvre la véritable nature du bras manquant de Kasen : il s'agit d'un morceau d'un Oni très puissant qui peut se manifester sous forme humanoïde. Ils se battent, mais Reimu semble dépassée par la puissance et la méchanceté de la main. Alors qu'elle semble sur le point d'être vaincue, Kasen interrompt le combat et fusionne avec son bras. L'être combiné lui offre de la nourriture, ce qui fait espérer à Reimu qu'elle a été sauvée par la "bonne Kasen", mais il s'avère que Kasen voulait simplement qu'elle soit un défi approprié pour la reprise du combat.

Bien que la fusion de Kasen semble invincible, elle semble se retenir pour une raison quelconque. Avec l'aide de Tenshi Hinanawi, qui est venu aux Enfers alors qu'elle enquêtait sur la disparition de Reimu après avoir réalisé que Kasen était liée à l'affaire, Reimu se rend compte que Kasen lui a fait passer quelque chose dans la nourriture : Un morceau d'Onikirimaru, l'épée oni-tueuse qui a scellé Kasen il y a longtemps. Réalisant que les parties de Kasen travaillent les unes contre les autres, Reimu devient déterminée à gagner le combat. Bien qu'elle ne comprenne pas complètement la situation, Reimu utilise le fragment d'épée pour renforcer son Sceau des Songes et coupe le bras de Kasen une fois de plus.

Il s'avère que les actions de Kasen pendant tout ce temps n'étaient qu'un moyen de trouver quelqu'un pour aider à resceller son bras, puisqu'il ne pouvait pas être détruit. Comme toute la malice de Kasen a été scellée dans le bras au moment où il a été sectionné, Kasen s'est sentie responsable de la contenir. Elle l'avait trouvé enchâssé dans le monde extérieur bien avant les événements du manga et avait réalisé qu'il se libérait de ses liens, devenant une menace pour ceux qui l'entouraient. À la recherche d'un moyen de réparer le sceau, Kasen a finalement décidé de se rapprocher de la meilleure utilisatrice de sceaux de Gensokyo, Reimu. Ainsi, plusieurs incidents antérieurs au cours desquels Kasen a conseillé Reimu ou l'a soumise à un entraînement intensif prennent enfin tout leur sens, puisqu'il s'avère qu'il s'agissait de tentatives pour la préparer à l'éventuel combat contre le bras. Avec le bras scellé à nouveau pour le moment, Kasen semble satisfaite de continuer à vivre dans le rôle qu'elle a créé à Gensokyo.

Oriental Sacred Place

Dans le chapitre 16, Kasen se rend au sanctuaire Hakurei pour parler à Reimu des rumeurs concernant un loup au pied de la montagne Youkai. Plus tard, elle rencontre les fées qui tentent d'attraper le loup, et leur raconte que ce n'était qu'un chien ordinaire et qu'elle a fini par le persuader.

Forbidden Scrollery

Spin-offs[modifier]

Urban Legend in Limbo

La première apparition de Kasen dans le jeu est dans Urban Legend in Limbo, sa légende urbaine est la patte de singe.

Antinomy of Common Flowers

Dans Antinomy of Common Flowers, Kasen s'associe à Reimu Hakurei pour enquêter sur l'incident de la possession parfaite. Alors qu'elle commence en tant qu'esclave, Reimu apprend qu'elle devra devenir l'esclave, ce qui est crucial pour le plan de Yukari Yakumo, et Kasen devient donc le maître de Reimu.

Plus tard, le Monde Onirique de Kasen commence à se déchaîner avec les autres habitantes des rêves, que Joon et Shion Yorigami doivent arrêter. La Kasen des rêves propose aux sœurs de rejoindre les habitants des rêves et de monter en puissance, mais Joon refuse, affirmant que son entraînement au Temple Myouren l'a changée.

Relations[modifier]

Reimu Hakurei[modifier]

Kasen connaît Reimu Hakurei depuis longtemps, ayant visité le Sanctuaire Hakurei de nombreuses fois dans le passé, bien que la mémoire de Reimu lui ait fait défaut et qu'il ait fallu lui rappeler qui était Kasen. Elle s'est surtout attirée l'ennui de Reimu, qui n'aime pas les sermons et ne veut pas que son sanctuaire les sente. Elle pense surtout à Kasen comme à une tenace, moralisatrice. Cependant, Reimu cède souvent, soit parce que Kasen a généralement raison, soit parce qu'elle ne veut pas avoir affaire à elle. Kasen est ouvertement critique à l'égard de Reimu, qu'elle considère comme trop gourmande et négligente dans ses fonctions.

En réalité, Kasen a été le mentor et l'entraîneur de Reimu spécifiquement pour que Reimu puisse être assez forte et sage pour sceller le bras maléfique de Kasen quand le jour viendra. Cependant, il semble que son affection pour Reimu ait grandi au-delà de cet objectif, car lors de la bataille décisive de Reimu contre son bras, Kasen sourit avec nostalgie en pensant qu'elle doit continuer à entraîner Reimu, même si Reimu n'a pas profité de l'aide de Kasen.

Reimu commence elle aussi à considérer Kasen comme une véritable amie, ne pouvant se résoudre à combattre Kasen de tout cœur jusqu'à ce qu'elle réalise que le bras qui la combat est en fait une entité distincte de Kasen. Quand elle voit que Kasen a survécu à la bataille, Reimu exprime son soulagement.

À la fin des événements, Reimu sait que Kasen est secrètement une oni, mais en partie à cause de cette amitié et en partie parce qu'elle doit à Kasen tout l'argent qu'il lui a rapporté par le biais d'une de ses combines, Reimu ne peut en parler à personne.

Marisa Kirisame[modifier]

Pensant d'abord qu'elle n'était qu'un étrange ermite, Marisa Kirisame a aussi rencontré Kasen quelque temps avant Wild and Horned Hermit et est la première à se souvenir de qui elle était. Une fois réunie, Kasen est invitée par Marisa à venir plus souvent, au grand dam de Reimu. Marisa espère que Kasen lui enseignera des techniques de prolongation de la vie et est plus que disposée à écouter les prêches de Kasen en échange.

Les animaux de Kasen[modifier]

Les animaux de compagnie de Kasen comprennent Koutei, Kume, Mukou, Saouchi, Kanda, et Houso. Ce sont pour la plupart des cryptides qui peuvent être invoqués à tout moment, comme lorsqu'elle a fait appel au dragon enfant pour enlever Reimu et a utilisé le dapeng comme moyen de transport. Cependant, à un moment donné, le raijuu qu'elle avait capturé auparavant s'est senti seul et s'est enfui. Elle est également représentée avec un serpent et un singe.

Le bras d'Ibaraki-douji[modifier]

Il s'agit du bras droit de Kasen, coupé par Onikirimaru il y a longtemps après que toute la malveillance de Kasen y ait été transférée. Le bras d'Ibaraki est sensible et possède son propre esprit, au point qu'il peut être considéré comme une sorte d'entité distincte, même après la recombinaison des deux. Il a même réussi à prendre de force le contrôle de tout le corps de Kasen après avoir compris les véritables intentions de cette dernière. Au départ, Kasen était ravie d'être à nouveau réuni avec son bras. Cependant, ce n'était qu'une façade, car Kasen souhaitait en fait que sa malveillance et son bras restent scellés. En réalisant cela, le bras d'Ibaraki a pris le contrôle de tout le corps de Kasen avant que Reimu ne parvienne à le couper et à le sceller à nouveau. Kasen garde actuellement le bras physiquement près d'elle sous forme de bras momifié comme une sorte de trophée et de rappel, comparant cela à la possibilité de voir sa propre mort à proximité.

Les sages of Gensokyo[modifier]

Yukari Yakumo

On ignore depuis combien de temps Yukari et Kasen se connaissent, mais toutes deux sont des sages youkai. Le monologue dans Perfect Memento in Strict Sense indique que ce sont les sages youkai qui ont proposé la Barrière Hakurei, donc Yukari et Kasen se connaissent probablement depuis au moins cette époque.

Après que Kasen soit redescendue de la montagne, Yukari a supposé que Kasen était toujours "de son côté" et que les actions de Kasen étaient destinées à aider les idéaux de Yukari. Kasen a fini par en avoir assez au moment du chapitre 35 de Wild and Horned Hermit et a informé Yukari avec colère qu'elle n'était pas de son côté. Cela a causé à Yukari un bref moment de détresse visible avant qu'elle ne reprenne son calme, mais elle a également déclaré qu'elle attendrait aussi longtemps qu'il le faudrait pour que Kasen se range de son côté.

L'Âme Onirique de Kasen dans Antinomy of Common Flowers traite Yukari de lâche qui demande aux autres de faire son travail à sa place parce qu'elle a trop peur de le faire elle-même. Comme les rêves sont des exagérations incontrôlées de l'être réel, il n'est pas certain que cela reflète l'opinion réelle de Kasen sur Yukari, mais d'après l'explication de Doremy sur les rêves dans le scénario de Reisen, cela signifie que les sentiments normaux de Kasen vont au moins un peu dans ce sens.

Okina Matara

Kasen connaît Okina depuis un certain temps en tant que compagnon sage, et a commenté comment c'était un malheur d'apprendre à la connaître. Elle prétend également savoir comment Okina travaille et agit avec les autres, mais aucune interaction réelle n'a été montrée.

Relations Mineures[modifier]

Attention: Cette section est une ébauche et nécessite plus d'informations. Si vous pouvez contribuer de quelque façon que ce soit, s'il vous plaît, faites-le.
Sanae Kochiya

Sanae Kochiya vit sur la Montagne Youkai près de Kasen et sont considérées comme des voisines. Elles se rencontrent assez souvent et sont en bons termes. Kasen est aussi un peu critique envers Sanae, bien que dans une moindre mesure que Reimu. Sanae la décrit comme vivant dans un grand manoir, corrigé par Kasen comme étant un dojo d'entraînement.

Kanako Yasaka et Suwako Moriya

Bien qu'elle soit assez amicale avec Sanae, elle se méfie beaucoup des plans de Kanako et Suwako pour obtenir la foi et de leur incapacité à gérer les dangers du Centre du Geyser Souterrain.

Komachi Onozuka

Komachi Onozuka et Kasen sont légèrement antagonistes l'une envers l'autre. Ayant reçu l'ordre de surveiller Kasen, Komachi se méfie d'elle, allant même jusqu'à la menacer de sa faux - bien que la déesse de la mort ne semble pas sérieuse à ce sujet.

Suika Ibuki et Yuugi Hoshiguma

Lorsque Suika Ibuki est apparue au sanctuaire Hakurei, Kasen a rapidement fui afin de l'éviter. Elle semble connaître Suika, mais sa relation avec elle est inconnue, et elle semble hésiter à informer Suika de son statut actuel. Cependant, après avoir appris que Kasen avait emprunté du saké à Yuugi, Suika a compris que Kasen préparait quelque chose et a décidé de la laisser tranquille. Elle connaît également la véritable forme de Kasen.

Sumireko Usami

Kasen semble rencontrer Sumireko dans la boutique de Rinnosuke Morichika à plusieurs reprises au cours de Wild and Horned Hermit, notamment en prétendant qu'elle est la chaîne d'approvisionnement secrète que Kasen utilise pour obtenir des marchandises de l'extérieur de la barrière. Étant donné que Kasen possède sa propre capacité à la contourner, il n'est pas certain que la part de leur relation soit réellement liée au transfert d'objets à Gensokyo et que ce soit une excuse utile pour ses capacités.

Seiga Kaku
Mamizou Futatsuiwa

Galerie[modifier]

Couvertures[modifier]

Illustrations[modifier]

Skills[modifier]

Spell Cards[modifier]

Trivia[modifier]

  • Kasen était l'une des possibilités que ZUN avait en tête pour le boss de l'Extra Stage de Ten Desires, avec Byakuren Hijiri. Mamizou Futatsuiwa a pris cette place.
  • Kasen est mentionné dans la fin n°4 de Ten Desires, où il est expliqué que Marisa a entendu de Kasen que le but ultime du Taoïsme est d'atteindre l'immortalité.
  • Le titre de Kasen "L'Ermite Cornu À Un Bras" (片腕有角の仙人) semble être dérivé du personnage titulaire de la pièce de théâtre nô "Ermite à une corne" (一角仙人 Ikkaku Sennin).
  • D'un point de vue historique, la pièce de nô suggère que Kasen n'est peut-être pas exactement une ermite, mais un rishi, une personne qui donne de la sagesse. Ils se distinguent des ermites par le fait qu'ils sont parfois considérés comme des "saints bouddhistes".
  • Lors de sa première apparition, Kasen récite un fragment d'un des poèmes de Miyako no Yoshika. Le poème en question est censé être une collaboration avec Ibaraki-Douji, et le fragment que Kasen récite est la moitié du poème d'Ibaraki. Le conte populaire raconte que Yoshika traversait la porte Rajoumon une nuit et qu'il fut frappé par l'inspiration en voyant le paysage. Il a composé la première moitié du poème sur place et lorsqu'il l'a prononcé à haute voix, une voix provenant de la guérite lui a répondu avec la seconde moitié. On dit qu'Ibaraki-Douji habite la guérite du deuxième étage de Rajoumon et que, lorsque Yoshika présente fièrement la collaboration à Sugawara no Michizane, Michizane est immédiatement certain que l'auteur anonyme doit être un oni (dans certaines versions antérieures de l'histoire, Yoshika compose tout le poème, tandis qu'Ibaraki est ému par ses mots habiles et s'écrie "Touchant, touchant !" pour exprimer son admiration).[8]
  • Kasen est l'un des rares personnages issus des oeuvres papiers à devenir un personnage majeur dans un jeu. Les autres sont Aya Shameimaru et les Trois Fées de Lumière.
  • Une de ses palettes de couleurs alternatives dans Urban Legend in Limbo ressemble à Chun-Li dans Street Fighter.
  • Dans sa position de base, Kasen fait le Du Li Bu, une des positions dans Kung Fu Shaolin.

Fandom[modifier]

Profils Officiels[modifier]

Sources Officielles[modifier]

Voir Aussi[modifier]

Références[modifier]