Impureté

De Touhou Wiki
Aller à la navigation Aller à la recherche
Fichier:Th105HakureiShrineCollapsedSmall.png Attention: Cet article est une ébauche et nécessite plus d'informations. Si vous pouvez contribuer de quelque façon que ce soit, s'il vous plaît, faites-le.

Les Impuretés (穢れ kegare), et par extension la Pureté (清め kiyome), sont des concepts importants dans le Shintoïsme. Dans Touhou, elles sont liées au concept bouddhiste des Terres Pures, et sont particulièrement importantes dans la culture Sélénite.

Les Impuretés dans le Shintoïsme

Une croyance centrale du Shintoïsme est que certaines choses peuvent teindre quelqu'un et ses alentours avec des impuretés dangereuses. Des sources d'impuretés sont les maladies, divers porcédés du corps, le contact avec la mort ou des restes de cadavre, et diverses violations de tabous. Ce n'est pas directement équivalent à la notion de péché transgressif, mais comme le péché, c'est une perturbation de l'ordre divin qui doit être résolue. Là où il existe des façons simples de retirer des impuretés quotidiennes, certaines sortes plus sévères peuvent nécessiter un rituel dans un sanctuaire. Divers symboles physiques de temples, comme les portes torii et les cordes shimenawa, conservent la pureté du temple en agissant comme barrières spirituelles contre les impuretés du monde profané et, dans l'autre sens, protègent le monde contre les impuretés si le temple lui-même est souillé.

Les Impuretés dans Touhou

  • Les Impuretés apparaissent dans Touhou notamment dans le contexte des Sélénites, qui cherchent à les éviter à tout prix et possèdent une plante qui peut les détecter. Boire l'Élixir d'Hourai teint pour toujours une personne du concept de mort en son absence, et ainsi, les sélénites considèrent ceux qui l'ont bu d'impurs.
  • Hina Kagiyama collecte les impuretés.

Terres Pures

Certains lieux de Touhou sont identifiés comme "Terres Pures", et ne possèdent pas les impuretés inhérentes à la Terre. Dans ces cas, le temps n'existe pas dans le sens conventionnel ; il n'y a pas de saisons, de jour ou de nuit, et les choses ne changent ni ne se désagrègent (bien que ce ne soit pas toujours évident pour un observateur lambda, comme leurs habitants créent l'image du vieillissement pour des raisons esthétiques).[1] Les habitants d'une Terre Pure existent comme êtres éternels, ni vivants ni morts - ils ne sont pas exactement immortels, et sont plus proche de non-mortels. La Lune est une Terre Pure "artificielle", conservant son statut simplement car elle n'a que rarement été exposée à des choses impures ; ses habitants vieillissent extrêmement lentement plutôt que pas du tout, et elle pourrait perdre son statut si trop d'impuretés y étaient introduites. On ne sait pas si d'autres Terres Pures ont pu être teintes de cette façon.

Le pouvoir de Kaguya Houraisan sur l'éternité lui permet de copier les effets d'une Terre Pure, sur un seul être comme sur une zone de l'espace ; elle a une fois utilisé ce pouvoir pour dissimuler Eientei, et est actuellement concentré sur un Arbre Udonge bonsai comme test des limites de son pouvoir.

La plupart des diverses Terres Pures sont liées les unes aux autres d'une certaine façon.[2]

Terres Pures connues

Comme Yuyuko Saigyouji et Youmu Konpaku sont des habitantes du Monde des Morts, une terre plus pure encore que la Lune, lorsque Yukari Yakumo ouvre un interstice qui leur a permis d'atteindre la Capitale Lunaire dans Silent Sinner in Blue, les Sélénites étaient complètement incapables de détecter leur présence.

Voir Aussi

Références