Enfer

De Touhou Wiki
Aller à la navigation Aller à la recherche
地獄 (じごく)
Hell
d͡ʑiɡ̃o̞kɯᵝ
Nouvel Enfer[1][2]
Fichier:Th17Hell2.jpg
Emplacement
Résidents
Apparitions
Jeux officiels
Œuvres Littéraires

L'Enfer (地獄 Jigoku), aussi appelé Nouvel Enfer (新地獄 Shin Jigoku)[1][2], est une collection de royaumes séparés de Gensokyo où les âmes pécheresses sont emprisonnées.[2] Il ne doit pas être confondu avec l'Ancien Enfer, ancien emplacement de l'Enfer de Gensokyo, ou Makai, un royaume tout aussi infernal rempli de démons.

Informations Générales

L'enfer est une collection de différents royaumes de l'au-delà où l'âme est condamnée à être emprisonnée et torturée. Avici est l'un des nombreux royaumes de ce type, comme l'était l'Ancien Enfer dans le passé. Bien que des lieux techniquement différents, en raison du fait que les frontières entre eux sont floues et indéfinies, l'Enfer est souvent traité comme un lieu vaste et infiniment grand. Pour cette raison, un lieu confiné différent comme le Royaume Animal est perçu comme n'étant que légèrement séparé de l'Enfer, bien qu'il soit décrit comme "à côté".[5] De plus, chaque monde a son propre enfer et chaque enfer est géré par une coalition de yama et kishin appelé le Ministère du Bien et du Mal. L'enfer est l'un des nombreux royaumes de l'au-delà où l'on peut se rendre après avoir été jugé par un yama à Higan, les deux autres royaumes majeurs étant le Paradis et le Monde des Morts.

Base

L'enfer de la mythologie japonaise (地獄 Jigoku lit. "Prison de la Terre") est basé sur le royaume mythologique chinois du même nom, prononcé "Diyu" et ne doit pas être confondu avec le monde souterrain Shinto, le Yomi. Les deux enfers sont des synthèses du Naraka bouddhiste, lui-même basé sur le Naraka hindou, avec des croyances traditionnelles pré-bouddhistes. Dans la tradition japonaise, les âmes doivent traverser la Sanzu-no-kawa pour être jugées à Higan. Les âmes sont jugées par dix juges connus sous le nom de dix rois de l'enfer et sont donc envoyées dans le royaume que les actions de leur vie méritent. Les principaux chemins de l'au-delà auxquels on peut être envoyé sont appelés les Six royaumes. L'enfer est le royaume le plus bas, auquel succèdent le royaume Preta, le royaume animal, le royaume humain, le royaume Asura et le royaume Deva, également connu sous le nom de paradis. Il existe de nombreux enfers dans le bouddhisme, chacun ayant une torture spécialisée adaptée à chaque type particulier de pécheur. Le temps passé en enfer, comme dans les cinq autres royaumes, n'est cependant pas éternel. Cela peut prendre plusieurs millénaires, mais les âmes finissent par brûler tout leur karma négatif et se réincarnent dans un nouveau royaume, tout comme le cycle éternel du Samsara.

L'Enfer dans Gensokyo

L'Enfer de Gensokyo était à l'origine situé dans le Monde Souterrain, dans ce qui est maintenant appelé l'Ancien Enfer. À une époque inconnue (peut-être avant les événements de Embodiment of Scarlet Devil), l'Enfer de Gensokyo a déménagé dans un nouvel endroit en raison de la surpopulation. [Rin Kaenbyou]] a déclaré qu'elle vivait dans l'ancien enfer depuis que c'était vraiment l'enfer.[4] En raison de l'existence de l'ancien enfer, l'enfer actuel de Gensokyo est parfois appelé "nouvel enfer".[1][2] Le Nouvel Enfer est maintenant situé au-delà du Sai no Kawara, près de la Rivière Sanzu.[3]

L'actuel yama de Gensokyo est une ancienne statue Jizou nommée Eiki Shiki, Yamaxanadu.[6] Les shinigami, qui servent le Yama, sont également connus pour opérer en enfer, guider et expliquer les détails de l'au-delà aux âmes qui ne sont pas familières avec son fonctionnement.[7] Contrairement au Monde des Morts, l'enfer est plus petit,[8] mais apparemment très spacieux.[9] Il est également désolé et loin d'être calme.[10] Un large éventail d'appareils de torture est utilisé pour torturer les âmes pécheresses, mais les conditions économiques actuelles ont fait que nombre de ces engins ont sérieusement besoin d'être entretenus et réparés.[6]

Les installations de l'enfer doivent naturellement être agrandies afin d'accueillir la population croissante.[11] Cependant, en raison de problèmes de financement, l'Enfer a atteint un point où il ne pouvait plus subvenir à ses besoins uniquement grâce aux frais de transport perçus sur les navires en partance.[12] Ainsi, les principales sources de revenus sont les tarifs de ceux qui traversent la rivière Sanzu, ainsi que les stands de concession et les chariots de nourriture opérant sur la Route de Liminalité dans une tentative de gagner un peu plus d'argent.[6][12] L'enfer peut recevoir de l'argent, même de la part des morts qui n'y vont pas et des vivants. Cependant, ceux qui tiennent les stands sont tous des criminels qui ont été condamnés à l'enfer, et on dit que beaucoup sont victimes de leurs ruses. Mais dès qu'ils sont découverts, ils sont renvoyés en Enfer. On sait également que le bateau de Komachi Onozuka lui a été fourni par l'Enfer afin qu'elle puisse traverser la rivière Sanzu, mais il est toujours vieux et usé en raison de problèmes de financement.[11]

Processus

Une fois qu'une âme a finalement traversé la Route de la Liminalité et la Rivière Sanzu jusqu'à Higan, elle y attendra d'être jugée. Une fois qu'elle aura été jugée par le yama et envoyée en enfer, l'âme sortira temporairement du cycle de la réincarnation. Au cours de leur voyage, les chefs kishin prendront en charge la descente des âmes en Enfer et commanderont aux oni inférieurs de les tourmenter.[6] Komachi Onozuka mentionne que les oni de l'Enfer sont disciplinés et que les injustices sont assez rares, tandis que les oni de l'Ancien Enfer ont trop de relations étroites avec les fantômes des pécheurs, ce qui les fait renoncer à leur emploi en Enfer et choisir de rester dans l'Ancien Enfer.[13] Tous les cent ans, des assassins de l'enfer remontent à la surface pour tenter d'assassiner des ermites et des célestes impies. En effet, prolonger la vie au-delà de la mortalité normale est considéré comme un péché. Il est nécessaire pour ceux qui prolongent leur vie d'accomplir des actes pieux pour compenser.[14] C'est arrivé à Seiga Kaku dans le chapitre 12 de Wild and Horned Hermit, où un chef kishin nommé Suiki a été envoyé pour l'assassiner.

Pour éviter d'aller en enfer dans l'au-delà, il faut tout simplement ne pas commettre de péché durant sa vie. Même le fait de se suicider vous enverra en enfer.[15] Même pendant son temps libre, Eiki a l'habitude de faire la morale aux gens dans l'espoir qu'ils changent pour le mieux et qu'elle n'ait pas à les envoyer en enfer, comme on peut le voir dans Phantasmagoria of Flower View. Il est suggéré dans le jeu que même si vous avez péché, vous pouvez vous racheter en changeant votre style de vie et ainsi ne pas aller en enfer. Eiki dit que l'enfer n'existe pas pour punir les pécheurs, mais pour s'assurer que personne ne pèche.[16]

La capacité de Yuyuko Saigyouji à manipuler les âmes défuntes lui permet de contrôler les fantômes et les esprits, ce qui la rend capable de laisser ceux de l'Enfer rester éternellement dans l'Autre Monde. Cependant, Yuyuko peut aussi envoyer une âme de l'Autre Monde en Enfer en commandant à son serviteur Youmu Konpaku de rompre le cercle de transmigration avec son épée et de la renvoyer à Higan, ce qui rend très probable que l'âme aille en Enfer.[8]

Selon Hecatia Laspislazuli, l'enfer n'a pas toujours été un lieu servant à réhabiliter les criminels humains. Il a été créé à l'origine par "des gens peu habitués à vivre vertueusement, des gens au cœur purement mauvais, et des gens valeureux qui recherchent la vraie liberté", et devait être un endroit où ils pouvaient vivre comme ils le voulaient, sans idée de déranger les autres. Des choses comme le Lac de Sang ou la Mer de Feu étaient utilisées pour des plaisirs personnels comme boire et rôtir de la viande plutôt que comme une punition. Tout cela a changé lorsque les yama et les kishin ont pris le pouvoir, essayant de créer de l'ordre dans un monde aussi chaotique, affirmant qu'ils allaient redonner à l'enfer sa gloire d'antan. Malgré cela, l'enfer continue d'être ce que l'on peut considérer comme un monde de pure liberté dirigé par un système absolument méritocratique, où peu importe qui l'on est tant que l'on a le pouvoir de le soutenir, ce qui permet même aux fées de devenir importantes si elles font le travail. De même, il est possible pour les kishin de devenir insignifiants après un seul échec.[17]

Les Enfers en dehors de Gensokyo

Selon le profil officiel de Hecatia Lapislazuli dans Legacy of Lunatic Kingdom, Elle est la déesse des Enfers et il y a un Enfer pour la Terre, la Lune et les autres mondes, et elle les gouverne tous, étant au sommet du Ministère du Bien et du Mal. On ne sait pas grand-chose de ces Enfers. Elle en veut à Chang'e car son mari, Houyi, a abattu ses soleils, lui enlevant la lumière dont l'enfer a besoin pour exister, car sans elle, il n'y aurait pas d'ombres et l'endroit deviendrait faible. Les fées sont connues pour être présentes partout et l'enfer ne fait pas exception. Elles, ainsi que Clownpiece, viennent à l'origine de l'Enfer de la Terre et ont été, sous les ordres d'Hecatia, immigrées dans la Mer de la Tranquillité sur la Lune afin de menacer la capitale Lunaire. La Capitale devint alors temporairement un paradis de fées dont on disait qu'il était plus confortable que l'Enfer, suggérant ainsi l'horreur de l'environnement de l'Enfer. Ces fées ont été transformées en force de vie pure par Junko afin d'accomplir ceci. Selon Clownpiece, l'énergie de ces fées raffinées dépasse même celle d'un kishin.[18]

Apparitions

Fichier:Th01Hokora.png
Hokora dans l'Enfer PC-98
Fichier:Th01RottingWorldofFlame.png
Le Monde de Flammes Carbonisé dans l'Enfer PC-98
Fichier:Th01SilentTemple.png
Le Temple du Silence dans l'Enfer PC-98

PC-98

Highly Responsive to Prayers

L'enfer est apparu pour la première fois dans Highly Responsive to Prayers, avec une porte située non loin du Sanctuaire Hakurei qui y mène. L'enfer est le lieu du deuxième itinéraire du jeu (le premier étant Makai), qui peut être choisi après avoir vaincu SinGyoku, le boss du stage 5. Le jeu montre trois endroits - Hokora[19] (), où Mima est vraisemblablement originaire d'un esprit maléfique, le Monde de Flammes Carbonisé[19] (炎の腐界 Honoo no Fukai)Kikuri apparaît, et le Temple du Silence[19] (静かなる神殿 Shizukanaru Shinden)Konngara réside.

Windows

Wily Beast and Weakest Creature

L'enfer est l'un des points centraux de l'histoire du jeu. En raison des conflits internes de l'enfer, les esprits animaux ont pu atteindre la surface du royaume des animaux en passant par l'enfer. C'est en enfer que Yachie Kicchou dirige les protagonistes vers le royaume des animaux dans le cadre de son plan pour vaincre Keiki Haniyasushin. Les protagonistes ont également combattu Saki Kurokoma dans une zone particulièrement orageuse de l'enfer afin de l'empêcher de conquérir la surface.

Trivia

Voir Aussi

  • Page wikipedia pour Diyu
  • Page wikipedia pour Naraka

Références