Eiki Shiki, Yamaxanadu

De Touhou Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
四季映姫 (しきえいき) ・ヤマザナドゥ
Eiki Shiki, Yamaxanadu
ɕikie̞ːki ja̠ma̠za̠na̠dɯᵝ (♫)
Sikieiki Yamaxanadu; Shikieiki Yamaxanadu
Eiki Shiki
La Juge Suprême du Paradis
Plus de Titres des personnages
Espèce

Yama

Capacités

Peut distinctement juger ce qui est bon ou mauvais

Âge

Immortelle (Son âge actuel est inconnu)

Occupation

Juger les morts

Résidence

Enfer, parfois à Higan

Thèmes musicaux
Apparitions
Jeux officiels
Œuvres Littéraires

Eiki Shiki, Yamaxanadu (四季映姫・ヤマザナドゥ Shiki Eiki Yamazanadu, autre nom "Eiki", surnom "Shiki") est l'une des Yama qui jugent les morts et décident s'ils vont aux Cieux, en Enfer, au Monde des Morts ou s'ils se réincarnent. Elle réside actuellement en enfer. Elle est connue à travers Gensokyo pour sermonner tous ceux qu'elle croise pour leurs défauts, peut-être parce que c'est une habitude ou peut-être qu'elle veut vraiment faire changer les gens pour les rendre meilleurs. Les âmes des morts lui sont apportées par Komachi Onozuka, qui les transporte sur la rivière Sanzu jusqu'à Higan. Toutefois, toutes les âmes ne font pas le chemin vers Shikieiki à cause de la fatigue du voyage ou parce qu'elles sont directement anéanties par Komachi.

Informations Générales[modifier]

Elle est apparue pour la première fois dans Phantasmagoria of Flower View, en tant que boss final pour la plupart des scénarios du mode Histoire et pouvait être déverrouillée en tant que personnage jouable. Elle réapparaît plus tard comme l'une des cibles du stage 10 dans Shoot the Bullet.

Personnalité[modifier]

En tant que Yama qui juge les gens après leur mort, Eiki est impartiale lorsqu'il s'agit de réprimander qui que ce soit, humains comme youkais. Comme elle est très prêcheuse et ne se trompe jamais, elle est difficile à approcher. Malgré son attitude sévère et son sérieux dans son travail, Eiki a un côté taquin, souriant même lorsqu'elle révèle les défauts des personnes qu'elle sermonne. Elle est décrite comme étant polie et patiente lors de ses conférences.

Pouvoirs[modifier]

Différencier le Bien du Mal (noir et blanc)

Son pouvoir est littéralement ce qu'il indique. Avec ce pouvoir, afin d'exprimer ses jugements, les accusations qui ont été établies une fois comme bien ou mal sont perpétuellement déterminées et ne peuvent être annulées afin de rendre les jugements justes, quelles que soient les mesures prises par la personne jugée. La raison pour laquelle Yukari Yakumo n'est pas en mesure de faire face à Eiki[1] est certainement parce qu'elle n'aime pas la prêche, mais aussi parce que Yukari est un youkai qui aime le chaos et le désordre, et les choses étant clairement établies comme étant bonnes ou mauvaises ne lui plaisant pas.

Occupation[modifier]

Illustration d'Eiki dans Le Grimoire de Marisa

Eiki est un yama qui appartient au Ministère du Bien et du Mal situé en Enfer.[2] Bien qu'il existe de nombreux yamas, c'est Eiki qui est principalement en charge de Gensokyo. Elle, comme les autres yamas, détient le Miroir de Cristal Purifié, qui lui permet de regarder dans le passé d'une personne, d'apprendre tout ce qu'ils veulent savoir sur lui/elle, puis d'utiliser ces connaissances pour porter des jugements justes.

Eiki a des pauses de travail, mais même pendant celles-ci, elle ne laisse pas passer l'occasion de sermonner les gens dans l'espoir qu'ils changent pour le mieux et qu'elle n'aura donc pas à les envoyer en enfer. Pour les personnes ayant un karma particulièrement mauvais, elle ira directement vers cette personne pour l'avertir, parfois en exagérant la punition qu'elle recevrait. Il est sous-entendu que les youkai aient tendance à l'éviter à cause de cette habitude.

Eiki n'a pas toujours été le Yamaxanadu. D'après Komachi dans Oriental Sacred Place, elle était à l'origine une statue Jizō, qui a reçu assez de foi pour acquérir des pouvoirs divins, et a été promue.

Possessions[modifier]

Bâton du Remords

D'après Perfect Memento in Strict Sense, Eiki garde toujours son bâton dans ses mains, qui ressemble à une tige ou à un morceau de bois, et sert de planche d'écriture lors des charges. La masse du bâton augmente en fonction de la gravité des péchés, et sert aussi à battre les âmes proportionellement au poids de leurs péchés, et ce jusqu'à ce qu'elles se repentent. C'est l'un des objets nécessaires à la punition par le Yama.

Dans le passé, chaque bâton était utilisé pour une personne et était jeté une fois son utilisation terminée. Pour préserver l'environnement, le matériau a été changé pour pouvoir effacer les anciens jugements et réutiliser la baguette.

Miroir de Cristal Purifié

Ce miroir permet au Yama d'effectuer un jugement en réflétant toutes les actions passées du pécheur. C'est un outil redoutable mais très fatiguant à utiliser pour lequel la vie privée et les secrets n'ont que peu de valeur. Parce qu'il n'apparaît pas dans le sprite d'Eiki, le miroir a tendance à être oublié dans les représentations d'Eiki. L'on dit que le miroir du Yama peut changer de forme à sa guise, mais le miroir d'Eiki prend toujours la forme d'un miroir portatif.

Cet objet peut même tourner la personne visée contre elle-même, comme le montre la spell card d'Eiki Judgement "Cleansed Crystal Judgement -Aya Shameimaru-" dans Shoot the Bullet, permettant d'opposer Aya à elle-même. L'indice "-Aya Shameimaru-" dans le nom de son sort suggère qu'elle peut créer d'autres versions du même sort contre d'autres personnages.

Design du personnage[modifier]

Eiki, telle que vue dans Perfect Memento in Strict Sense

Nom[modifier]

Son nom complet est Eiki Shiki (四季映姫) ; Eiki Shiki serait son nom romanisé (en utilisant l'ordre des noms occidentaux). Le kanji pour Eiki (映姫) signifie littéralement "princesse de la réflexion/projection/sortilège", tandis que Shiki (四季) est le mot japonais pour "les quatre saisons". Son titre Yamaxanadu (ヤマザナドゥ) est considéré comme une combinaison de Xanadu (un ancien palais du chef de guerre mongol Kubilai Khan, qui était utilisé plus tard comme signifiant "Palais des Plaisirs" dans un poème de Samuel Taylor Coleridge), et de son statut de Yama. Il peut signifier quelque chose comme "Yama du Paradis". Ce titre peut être lu comme "閻魔楽園 (ヤマザナドゥ) ", qui a à peu près la même signification que ci-dessus.

Dans les fichiers du jeu de Hopeless Masquerade, Eiki (映姫) était mal orthographié en "映季" ; ce dernier kanji signifie "saison". Cette erreur est courante dans la fanbase japonaise car l'utilisation du kanji est rare, et l'IME le confond donc généralement avec le kanji .

Apparence[modifier]

Dans le profil officiel de Phantasmagoria of Flower View, Eiki a les yeux bleus et les cheveux verts, qui sont plus long sur le côté droit. Elle porte une robe bleu foncé, noire et blanche avec des décorations dorées, et un ruban sur chaque côté de ses manches. Elle porte un chapeau bleu et blanc avec un emblème doré sur le devant et un ruban rouge et blanc sur l'arrière ; l'emblème et le nœud sont ajustés de manière égale. Elle porte aussi des chaussures noires avec un ruban rouge et des chaussettes froufrous blanches. Enfin, Il semble y avoir un motif sur son uniforme qui semble être une balance, et elle tient le Bâton des remords, comme décrit plus haut.

Sa tenue alternative dans Phantasmagoria of Flower View est la même que sa tenue de base, mais son chapeau et sa robe sont rouges et son haut blanc est violet.

Apparitions[modifier]

Jeux[modifier]

Phantasmagoria of Flower View
Sprite de dos d'Eiki dans PoFV
Sprite d'Eiki dans PoFV

Eiki avait comme mission de juger les âmes qui ont pu traverser la Rivière Sanzu, elle n'a malheureusement pas pu le faire à cause de l'abandon majeur d'âmes, par Komachi Onozuka, arrivant de Gensokyo. Eiki est interrompue par divers résidents, curieux du grand nombre de fleurs qui éclosent, et commence à juger leur personnalité et cherche à savoir combien de ces personnes ont entendu et suivi ses conseils, ce que beaucoup d'entre eux n'ont pas fait.

Spin-offs[modifier]

Eiki dans HM
Shoot the Bullet

Dans Shoot the Bullet, Eiki est une cible au stage 10, où Aya Shameimaru prend des photos de son danmaku.

Hopeless Masquerade

Eiki fait une appartion caméo dans Hopeless Masquerade sur le stage du Mausolée des Esprits Divins. On la voit debout, tout en haut du mausolée.

Relations[modifier]

Elle est connue et crainte parmi les humains et les youkai en particulier pour ses réprimandes.

Komachi Onozuka[modifier]

Komachi Onozuka est sa subordonnée, elle est régulièrement grondée par Eiki pour sa fainéantise.

Hecatia Lapislazuli[modifier]

Eiki informe à Reimu qu'Hecatia est l'une des dirigeantes de son organisation. Elle a seulement entendu parler d'elle et de ses excentricités, et ne l'a pas encore rencontrée personnellement.[3]

Yuyuko Saigyouji et Youmu Konpaku[modifier]

D'après Perfect Memento in Strict Sense, Yuyuko a été nommée à son poste par le yama elle-même, on peut supposer qu'Eiki lui est donc supérieure hiérarchiquement (Yuyuko parle d'ailleurs d'Eiki comme "Eiki-Sama" dans Phantasmagoria of Flower View). Yuyuko connaît personnellement Eiki, car c'est elle qui l'a poussée à apprendre davantage de choses à Youmu à la fin de son scénario dans Phantasmagoria of Flower View. Cela semble également être la première fois que Youmu et Eiki se sont rencontrées en personne.

Kutaka Niwatari[modifier]

Kutaka est une autre des subordonnées d'Eiki, comme le confirme l'un des scénario de Marisa dans Wily Beast and Weakest Creature.

Galerie[modifier]

Covers[modifier]

Artworks[modifier]

Illustrations[modifier]

Screenshots[modifier]

Autres[modifier]


Skills[modifier]

Spell Cards[modifier]

Trivia[modifier]

  • Les fées présentes dans le stage d'Eiki dans Phantasmagoria of Flower View sont habillées dans un uniforme bleu foncé et d'un chapeau similaire à ceux d'Eiki ; la tenue habituellement blanche de Lily White est aussi noire. ZUN a précisé que les fées ainsi que "Lily Black" sont en fait en train de se cosplayer en Eiki.[4]
  • La silhouette d'Eiki occupe le devant de la boîte du jeu de Phantasmagoria of Flower View.
  • L'image présente durant la spell card d'Eiki est le Le Jugement dernier de Michel-Ange.
  • En se basant sur les dialogues des nombreux personnages jouables de Phantasmagoria of Flower View, elle est considérée comme une personne compatissante, bien que ses dialogues avec Komachi Onozuka puissent sembler assez sévères au premier abord. Komachi ne tient peu compte des réprimandes et reste un personnage oisif.
  • Elle ne discrimine pas les youkai par rapport aux humains et inversement. Elle montre cela avec Yuuka Kazami, en lui disant de "faire plus peur aux humains" comme un youkai ordinaire, ou encore dit à Reimu Hakurei d'"exterminer davantage les youkai". Ces deux exemples montrent que pour Eiki, tout est une question de "faire correctement son travail".
  • L'expression "Jugement Oriental", touhou saiban (東方裁判), dans le titre du thème musical d'Eiki, est très similaire à un terme japonais désignant le tribunal de Tokyo, Tokyo saiban (東京裁判). La fin de la Seconde Guerre Mondiale et le début du tribunal qui a suivi ont eu lieu il y a 60 ans, la même date qui précède les événements de Phantasmagoria of Flower View. Cette similitude de prononciation est probablement intentionnelle.

Fandom[modifier]

Profils Officiels[modifier]

Sources Officielles[modifier]

Références[modifier]

  1. Seasonal Dream Vision/Une Magnifique Fleur Éclosant Violet tous les Soixante Ans
  2. Perfect Memento in Strict Sense : Article sur les Yama.
  3. ZUN (26 janvier 2017). "La Visite des Enfers de Reimu". 東方三月精 ~ Visionary Fairies in Shrine.第5話. Comp Ace. 
  4. Lily White ; section sur Lily Black