U.N. Owen Was Her?

U.N. Owen was her? (U.N.オーエンは彼女なのか? U.N. Ooen wa kanojo na no ka?) est une musique composée par ZUN pour le 6e jeu Touhou Project, Embodiment of Scarlet Devil, et est associée à Flandre Scarlet. Ses commentaires sur la musique suggèrent que c’était son thème préféré dans le jeu.

Sortie : 2002 (Embodiment of Scarlet Devil)
Image : Flandre Scarlet

Analyse

La musique, avec l’avant-dernière Spell card de Flandre (Secret Barrage "And Then Will There Be None?"), sont des références au roman Agatha Christie Ils étaient dix. À l’origine de cet incident, l’épouse de la personne ayant envoyé les invitations avait les initiales "U.N.Owen". "U.N.Owen" est littéralement "Unknown", d’où une "personne inconnue" ; les personnages du roman sont tués par une personne inconnue.

Flandre Scarlet elle-même ne connaît pas les conséquences de tuer des humains ou d’autres Youkai, donc elle a en un sens une personnalité cruelle (ou dans un sens, innocente) qui peut être attribuée au fait qu’elle ait eu peu de contact avec l’un ou l’autre, et qu’elle continue à rester enfermée dans le manoir, ne connaissant rien de l’extérieur. Ce genre de choses poussent à la relation entre Flandre et U.N.Owen, ZUN ajoutant même que cela fasse référence à Flandre étant inconnue.

Commentaires du compositeur

Embodiment of Scarlet Devil

Commentaire : "Le thème de Flandre Scarlet. C’est mon préféré de tout le jeu. Il décrit une jeune fille occidentale cruelle d’une façon mystérieuse et orientale. Ce genre de mélodies très loli sont ce en quoi je me débrouille le mieux, donc j’ai beaucoup aimé composer ça."
  • Commentaire dans Shanghai Alice Correspondence vol. 1
Commentaire : "Voici U.N. Owen (Una Nancy Owen). Que seuls ceux qui le comprennent ne comprennent s’il vous plaît. L’original est assez vieux (Ça date de 70 ans ?). Le titre est comme il est, je veux dire qu’il est écrit en lettres romaines, car Flandre est un être inconnu. La 9e spell card en est une parodie.

Dolls in Pseudo Paradise

  • 30/12/2002
  • La piste 11 est une version ré-arrangée
  • Aucun commentaire par rapport à la musique

Strange and Bright Nature Deity

Commentaire : "Je pensais faire un arrangement de "Sunny's Rutile Flection" dans le style de Embodiment of Scarlet Devil, mais quand je l'ai terminé, c'était une toute autre musique. Alors que les combats enragés continuent, on peut voir la silhouette d'une fée qui collecte des insectes à côté du Manoir du Démon Écarlate. Si ce morceau des temps anciens finissait dans les mains d'une fée..."

Fandom

U.N. Owen was her? est l’un des thèmes les plus populaires de Touhou Project, et possède un très grand nombre de remixes, vocaux ou non. Les arrangements peuvent aller de calme et mignon à rapide et furieux à cause de la personnalité de Flandre Scarlet dans la fanbase. Il est particulièrement connu, et a pendant un temps présenté à de nombreuses personnes, appelées "newcomers hoihoi" sur Nico Nico Douga, à Touhou. Le thème est couramment ré-arrangé avec d’autres thèmes allant de paire, comme celui de Remilia Scarlet : Septette for a Dead Princess, ou celui de Koishi Komeiji : Hartmann's Youkai Girl.

McRoll/Ran Ran Ru

L’arrangement "Final Savage Sister, Flandre S." (最終鬼畜妹フランドール・S)[1] dans l’album Touhou Strike par COOL&CREATE a mené de nombreuses personnes à penser qu’il s’agissait de la musique originale. Cela était possiblement dû à un remix de la musique originale avec Ronald McDonald[2], qui fut appelé McRoll, et qui a été le premier contact avec Touhou pour des milliers d’occidentaux. Les fans de Touhou sont parfois désolés d’entendre certains considérer "U.N.Owen was her?" comme le remix McRoll/Ran Ran Ru.

Controverse

Le thème a été par le passé accusé à tort de plagiat à cause d’une confusion créée par une vidéo postée sur Youtube. Cette vidéo, faite avec un logiciel appelé Synthesia, et présentant un arrangement MIDI créé par COOL&CREATE joué dans un piano interactif, avait d’abord été postée sur Niconico ; plus tard, un utilisateur a republié la vidéo sur Youtube, mais le titre japonais a été faussement traduit en "Death Waltz - John Stump", menant certains à penser que ZUN avait plagié cette musique. John Stump a en effet créé en 1980 une musique appelée Death Waltz, mais il s’agit d’une musique comique impossible à jouer par un humain, et est complètement dissonante lorsqu’elle est jouée dans un synthétiseur.

Arrangements Notables

Arrangements (téléchargements)

Références