Fujiwara no Mokou

De Touhou Wiki
Révision datée du 26 juillet 2022 à 17:13 par Bathory (discussion | contributions) (→‎Pouvoirs)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à la navigation Aller à la recherche
藤原 (ふじわら)   () 妹紅 (もこう)
Fujiwara no Mokou
ɸɯd͡ʑiwaɽa no mokoː (♫)
Huziwara no Mokou, Mokou Fuziwara
Fujiwara no Mokou
Fujiwara no Mokou dans Antinomy of Common Flowers
Figure de la Personne d'Hourai
Plus de Titres des personnages
Espèce

Humaine

Capacités

Jeunesse éternelle et immortalité, résistance et manipulation du feu

Âge

Immortelle; existe depuis plus de 1300 ans

Occupation

Sauve les personnes perdues, guide de la Forêt de Bamboo, prétend diriger un stand de yakitori

Résidence

Quelque part dans la Forêt de Bambou des Disparus

Thèmes musicaux
Apparitions
Jeux officiels
Œuvres Littéraires

Fujiwara no Mokou (藤原 妹紅) était autrefois une humaine ordinaire devenue un être immortel après avoir bu l'Élixir d'Hourai il y a environ 1300 ans. Elle ne peut plus jamais mourir, bien qu'elle ressente toujours la douleur des blessures comme un être mortel. Elle est considérée comme très puissante, compte tenu de sa longue vie, du pouvoir qu'elle a acquis tout au long de sa vie et de son statut d'immortelle puisqu'elle peut continuer à se battre jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus supporter la douleur.

Informations Générales

Mokou est apparue pour la première fois en tant que boss du Stage Extra d' Imperishable Night et Shoot the Bullet. Elle a également fait une apparition caméo dans Hopeless Masquerade et en tant que boss du troisième jour dans Impossible Spell Card, et est ensuite devenue un personnage jouable dans Urban Legend in Limbo.

Personnalité

Peut-être parce qu'elle a longtemps été ostracisée, Mokou est devenue une personne solitaire par nature et choisit de ne pas socialiser avec les humains ou les youkai. Elle escorte les humains perdus qu'elle trouve dans la Forêt de Bambou des Disparus, se donnant un travail similaire à celui d'un guide de la forêt de bambous, et même après avoir escorté entre le Village Humain et Eientei, elle part sans dire un mot. Néanmoins, elle parle franchement avec une personnalité vive à ceux qu'elle connaît. Dans le Stage Extra d' Imperishable Night , par exemple, elle a été facilement réveillée et se lance dans une diatribe sur la façon dont Kaguya est ennuyeuse. On ne sait pas grand-chose d'autre sur elle car elle ne parle pas vraiment à beaucoup de monde.

Son style peut être décrit comme garçon manqué - elle porte une chemise habillée avec des bretelles et un karusan (un type de vêtement hakama généralement porté par les hommes) noué à la taille, plutôt qu'au-dessus de la taille comme c'est la norme pour le hakama féminin. Bien qu'elle ait utilisé un parlé féminin japonais dans Imperishable Night, à partir de Urban Legend in Limbo, elle utilise un parlé typiquement masculin.

Elle entreprend le devoir d'escorter les gens dans la Forêt de Bambou des Disparus. Bien que cela puisse lui permettre une plus grande opportunité de socialiser avec d'autres personnes, elle reste toujours très réticente envers elle-même. Par exemple, lorsqu'on l'interroge sur son passé, elle ne répond rien d'autre que "Je suis une maniaque de la santé ordinaire qui tient un stand yakitori" (on ne sait pas si elle tient vraiment un véritable stand). Cependant, elle semble écouter avec joie les conversations des autres. Ainsi, même si quelqu'un ne s'égare pas, il lui serait possible d'être animé par une conversation.

Elle semble actuellement très satisfaite de sa vie contrairement à ce que l'on pense généralement d'une personne ayant un style de vie pessimiste. Avec un corps qui ne vieillit pas et qui ne meurt pas, elle et Kaguya Houraisan s'entretuent tous les jours, et son profil dans Imperishable Night le souligne même avec la phrase "Et elle est vivante pour en profiter, que c'est magnifique !"

Pouvoirs

Jeunesse éternelle et immortalité

L'incapacité de Mokou à mourir permet à son corps de recevoir une quantité indéfinie de dégats. Peu importe qu'elle soit décapitée, incinérée ou qu'elle ait pris toute autre forme de blessure, elle ressuscitera toujours sans exception. Mokou récupérera en quelques jours si elle prend un coup non mortel. En raison de la nature de l'Élixir d'Hourai qu'elle a bu il y a plus de 1300 ans, elle est également incapable de contracter toute forme de maladie. Cela inclut le processus naturel de vieillissement.[1] On dit qu'elle peut complètement récupérer même s'il ne restait qu'un seul cheveu[2], bien que cela semble redondant car ceux qui goûtent l'élixir s'en remettront malgré tout.

L'immortalité de Mokou, cependant, ne l'empêche pas d'être sensible à la fatigue. Même si elle est incapable de mourir, elle ressent toujours de la douleur lorsqu'elle est blessée, tout comme un humain normal. On dit que puisqu'elle ne meurt pas, ressentir la soudaine douleur de la mort lorsqu'elle atteint le bord de l'oubli lui apporte beaucoup de douleur et de fatigue lorsqu'elle ressuscite immédiatement. Pour cette raison, elle peut être vaincue dans les matchs de spell card avec danmaku même si elle est invincible. Il convient de noter cependant que cette fatigue peut être complètement mentale puisqu'elle n'a besoin d'aucune subsistance comme la nourriture ou le sommeil pour rester en vie.

Manipulation du feu

Bien qu'il n'ait jamais été clairement décrit, Mokou semble avoir une sorte de contrôle sur le feu. Beaucoup de ses cartes de sorts symbolisent l'imagerie du phénix, bien qu'il s'agisse très probablement d'un choix esthétique de Mokou (car le phénix est le symbole de l'immortalité) plutôt que d'avoir une signification réelle. Le fait qu'il ait fallu les efforts combinés d'elle, de Kaguya et de plusieurs lapins pour éteindre un feu de forêt dans son article de Bohemian Archive in Japanese Red implique que même si elle est capable d'allumer et d'augmenter le feu, elle ne pourrait pas être nécessairement en mesure de l'éteindre.

Toutes sortes de sorcellerie

D'après Perfect Memento in Strict Sense, au cours de sa longue vie, il semble qu'elle ait maîtrisé divers types de sorcellerie au point de pouvoir gérer les youkai avec légèreté. Elle utilise toutes sortes de spell cards en plus de sa capacité de manipulation des flammes, qui peut aussi être une sorte de sorcellerie qu'elle maîtrise. Cependant, il n'a jamais été précisé exactement quels types de sorcellerie elle maîtrise.

Occupation

Mokou escorte fréquemment quiconque veut se rendre à Eientei à travers la Forêt de Bambou des Disparus. Elle prétend également tenir un stand de yakitori. Elle se bat régulièrement avec Kaguya, et ce depuis de nombreuses années. En tant qu'humaine puissante (ou un être qui était autrefois humain), l'un de ses principaux travaux est également l'extermination des youkai.

Après avoir reçu son escorte, il est impossible de se perdre dans la forêt de bambous. De plus, il n'y a pas de danger mortel dans la forêt puisque les youkai n'attaquerait pas. À cause de cela, un mythe rôde dans le village humain que pour se rendre à Eientei, Mokou doit être immédiatement contactée.

Histoire

Une comparaison entre la version passée et présente de Mokou dans CiLR

Mokou est née en tant que fille de la famille Fujiwara pendant les périodes Asuka et Nara. Période estimé au environ de 700 EC (environ 1300 ans). Il semble qu'elle était une enfant non désirée parce qu'elle n'était pas autorisée à sortir en public.

Il y a environ 1300 ans, Kaguya Houraisan a embarrassé le père de Mokou - et toute la famille - en lui présentant une demande impossible lorsqu'il a demandé sa main en mariage (comme cela s'était produit avec de nombreux autres jeunes hommes). Mokou a commencé à en vouloir à la princesse de la lune et a cherché un moyen de la contrarier, mais Kaguya a disparu, retournant apparemment sur la Lune avant que Mokou ne puisse se venger.

Elle a finalement trouvé un moyen de se venger, en essayant de voler l'Élixir d'Hourai pour elle-même que Kaguya a laissé pour l'Empereur du Japon de cette époque car c'était quelque chose de très important pour Kaguya. Elle a suivi un groupe de soldats menés par un homme nommé Iwakasa en secret, qui montaient ce qui est maintenant le Mont Fuji. Cependant, il était difficile pour la jeune fille de gravir la montagne seule sans équipement adéquat, elle a donc rapidement manqué d'énergie. C'est alors qu'Iwakasa s'est rendu compte qu'elle était présente, il l'aida et ont continué le périple ensemble, atteignant le sommet en groupe. Une fois sur place, Mokou découvrit que le groupe de soldats prévoyait de jeter la jarre dans les feux du volcan pour la détruire, sur ordre de l'actuel Empereur du Japon. Alors qu'ils étaient sur le point de le jeter, la déesse Konohana-Sakuyahime, qui calme les éruptions du mont Fuji, est apparue et a interdit au groupe de jeter le pot dans le volcan car les activités volcaniques du mont Fuji redémarreraient s'ils le faisaient. Elle leur expliqua qu'il s'agissait en fait de l'Élixir d'Hourai, un élixir d'immortalité. Elle a donné l'ordre d'aller à Yatsugatake où sa sœur aînée Iwanagahime s'occupe de l'immortalité et de l'immuabilité.

Les soldats ont essayé d'allumer le pot en feu, mais les pouvoirs de Sakuyahime l'ont empêché. Ce qui s'est passé après n'est pas clair; Mokou pense que les hommes d'Iwakasa ont été tués par Konohana pendant leur quart de nuit parce qu'ils ont essayé de prendre l'élixir pour eux-mêmes pendant qu'Iwakasa et Mokou dormaient. Au fur et à mesure que les deux descendaient, Mokou était finalement possédée par le désir d'immortalité, elle assassina Iwakasa et le lui a volé, le consommant et est ainsi devenue immortelle.

Après avoir atteint l'immortalité, son corps est devenu incapable de mourir, les humains qui ne vieillissent pas ne peuvent plus vivre comme des humains ordinaires, donc jusqu'à ce qu'elle dérive vers Gensokyo, elle a déménagé d'un lieu à l'autre, sans jamais s'arrêter pour pouvoir trouver refuge. Elle a passé 300 ans dans l'isolement, loin des regards haineux des gens. 300 ans qu'elle détruisait tout ce qui croisait son chemin, 300 ans dans l'ennui total car les youkai ne pouvaient plus retenir son intérêt. On suppose qu'au cours de ces 600 ans, elle est finalement apparue dans Gensokyo. On ne sait pas exactement quand ni comment Mokou est arrivée à Gensokyo, mais après 900 ans au total, elle a découvert que Kaguya n'était pas réellement retournée sur la lune mais avait continué une vie d'évasion, et que Kaguya était également devenue un être avec un corps immortel.

Mokou était ravie de découvrir quelqu'un qui était dans le même pétrin qu'elle. Depuis lors, Mokou et Kaguya se sont mutuellement tuées jour après jour pendant environ 300 ans. Après l'incident d'Imperishable Night, peut-être dû à l'influence d'Eientei acceptant des patients qui viennent pour des examens médicaux, elle a également commencé à créer sa propre connexion avec les humains du village en prenant la position d'escorte et en guidant les gens à travers la forêt de bambous qui veulent se rendre à Eientei. Elle reste cependant très réservée.

Lors du voyage de Maribel Hearn dans la Forêt de Bambou des Disparus il y a plusieurs centaines d'années, elle a rencontré une fille qui semble être Mokou.[3] Elle l'a sauvé d'une souris ou d'un lapin youkai, qui s'est ensuite enfuie et s'est cachée après qu'"une fille entièrement en feu" ait chassé le yôkai sans un mot échangé entre les deux. Dans Perfect Memento in Strict Sense, Hieda no Akyuu suppose que Mokou est une descendante d'un groupe caché de "ninja tueurs de youkai". Les gens en général doutent de l'existence du clan. Akyuu prétend que Mokou feint l'ignorance lorsqu'on l'interroge à ce sujet.

Design du Personnage

Origine

Considérant le nom de famille de Mokou et son histoire en tant que fille d'un aristocrate charmé par la Kaguya-hime de la légende, le père de Mokou est fortement sous-entendu être Kuramochi no Miko (車持皇子), qui a reçu la quête de la Branche ornée de joyaux de Hourai par Kaguya. Cependant, beaucoup de gens disent aussi que son père était Fujiwara no Fuhito (藤原不比等), le candidat le plus plausible basé sur son nom de famille et le fondateur factuel du puissant Clan Fujiwara qui a existé entre le 9ème siècle et le 13ème siècle, mais cette personne n'est qu'un candidat pour qui Kuramochi no Miko aurait pu être calqué sur, et il faut être averti que ce n'est pas une question claire de l'original conte du coupeur de bambou. Incidemment, Fujiwara no Fuhito a eu neuf enfants, quatre fils et cinq filles, et parmi les cinq filles, on ne sait pas qui est la mère des quatrième et cinquième filles, et pour la cinquième fille, son nom est même inconnu.

Si Kuramochi no Miko était le père de Mokou, "Miko" ("prince") signifierait une relation de sang avec l'Empereur du Japon, mais comme cela a été utilisé pour désigner les fils de l'empereur, il a été dit qu'elle est la progéniture d'un descendant direct de l'empereur de l'époque (En tant que fait historique, tous les Miko ("princes") autres que Kuramochi no Miko ont été intronisés en tant qu'empereurs, et donc la famille de Mokou aurait une relation collatérale, mais au moment de la demande en mariage à Kaguya, le grand-père de Mokou serait l'empereur, ce qui implique qu'elle aurait eu une relation directe à cette époque).

Nom

Son nom complet est Fujiwara no Mokou (藤原 妹紅). Son nom de famille Fujiwara (藤原, lit. "Champ de glycines") est un nom de famille réel et courant utilisé au Japon - il convient de noter que bien que ce soit l'une des preuves qui prouvent l'influence politique du clan Fujiwara, il existe des gens avec comme nom de famille Fujiwara qui ne sont pas liés au Clan.

Les caractères pour Mokou (妹紅) signifient littéralement "Plus jeune sœur écarlate". Selon ZUN, cependant, Mokou peut aussi signifier "Peignez-moi en rouge" et son nom n'a aucun lien avec Flandre Scarlet. Dans le bon contexte, Kou peut également être traduit par "oiseau phénix femelle", ce qui est approprié, tandis que Mo peut être traduit par "deuil". Son nom signifierait quelque chose de similaire à "Oiseau Phénix femelle en deuil", un nom qui convient quelque peu à sa vie d'exil et aux événements de son passé. L'un des kanjis est également partagé dans le nom japonais de la grande pimprenelle (吾亦 Waremokou), une plante qui est connue pour refroidir le sang, arrêter les saignements, évacuer la chaleur et cicatriser les plaies. Plus précisément, la racine est utilisée pour arrêter la dysenterie sanglante, les saignements de nez et est appliquée localement pour traiter les brûlures et les piqûres d'insectes.

Un autre fait remarquable est que le nom de famille de Mokou n'est pas réellement un "nom de famille" (苗字 myouji), mais un "nom de clan" (氏/本姓 uji/honsei) donné par l'Empereur. Dans l'ancien Japon, il était courant pour les aristocrates avec uji d'avoir le caractère hiragana (no) entre leur uji et prénom. Le no utilisé ici indique "l'appartenance", ainsi l'équivalent français de son nom serait "Mokou du (Clan) Fujiwara".

Titre

Le titre du personnage de Mokou hourai no hito no katachi (蓬莱, "Figure de la personne d'Hourai") est une transcription du style japonais de hourai ningyou (蓬莱人形, "Poupée Hourai"), le nom d'une spell card qu'elle utilise. Le mot "hourai" utilisé ici est probablement une référence au mont Penglai (Penglai est la lecture chinoise de Hourai) : une terre légendaire dans la mythologie chinoise où les ermites dit y avoir vécu.

Le nom de Poupée Hourai est également utilisé dans le titre principal japonais du CD de musique de Dolls in Pseudo Paradise de ZUN et dans la spell card d'Alice "Curse 'Hourai Doll'" (咒詛「蓬莱人形). Si on considère le commentaire de ZUN dans la spell card d'Alice, le lien entre ceux-ci et l'histoire de Dolls in Pseudo Paradise est probablement intentionnel. Mais le lien entre ceux-ci et la spell card d'Alice n'est probablement pas pertinent (au moins directement), car la poupée Hourai d'Alice doit probablement être liée qu'aux poupées du pseudo paradis.

Sa Spell card #199 d'Imperishable Night est "Forgiveness: Honest Man's Death" (Le pardon : la mort de l'homme honnête), qui pourrait aussi être une référence à l'histoire de Dolls in Pseudo Paradise (où plusieurs hommes honnêtes meurent).

Apparence

Mokou a les yeux rouges et les cheveux blancs jusqu'aux chevilles. Elle porte une chemise marron clair qui semble avoir été décolorée par le feu, un hakama rouge foncé qui décoré au hasard avec des charmes en papier. Ses cheveux sont attachés avec ces mêmes breloques en papier rouge et blanc. Les talismans en papier sur le hakama et les rubans de cheveux de Mokou pourraient être des protections pour la protéger des brûlures par le feu. Sa chemise, qui manque de tels talismans, semble avoir été brûlée à plusieurs reprises, tandis que les rubans et le hakama ne montrent aucune usure.

Comme illustré dans le quatrième chapitre de Cage in Lunatic Runagate, Mokou est montrée comme ayant eu des cheveux courts et noirs avant de boire l'Elixir Hourai, bien que la couleur de ses cheveux actuels causée par l'élixir est inconnue. Les cheveux de Mokou avaient une teinte bleutée dans Imperishable Night et continue à l'être dans d'autres spin-offs comme Shoot the Bullet, Hopeless Masquerade et Impossible Spell Card, la teinte a changé en une teinte rougeâtre dans Urban Legend in Limbo et Antinomy of Common Flowers .

Mokou est l'une des rares personnes de tout Gensokyo à porter des vêtements relativement masculins. Ceci, ainsi que sa façon de parler quelque peu énergique, la conduisent souvent à être décrite comme une sorte de garçon manqué (peut-être pourquoi ses parents l'ont tenue à l'écart du public). Cependant, comme les conditions à Gensokyo ressemblent encore à celles du Japon féodal, les hakama à motifs sont difficiles à trouver et doivent être confectionnés par un tailleur qualifié et sont probablement beaucoup plus chers que les jupes ou le hakama uni. Cela fait du hakama à motifs un symbole de statut, et étant donné le statut de Mokou en tant que fille de l'ancienne aristocratie japonaise, elle a peut-être également apposé les charmes sur son hakama pour distinguer son héritage.

Apparitions de Mokou

Jeux

Imperishable Night
Sprite de Mokou dans IN

Les héroïnes sont toutes envoyées dans la Forêt de Bambou des Disparus pour un "test de courage" par Kaguya Houraisan, mais Mokou sait qu'elle l'a fait pour l'atteindre. Une fois qu'elle s'en est rendue compte, sa colère est maîtrisée et elles s'engagent dans un combat.

Spin-offs

Shoot the Bullet

Dans Shoot the Bullet, Mokou est une cible au stage Extra, où Aya Shameimaru prend des photos de son danmaku.

Hopeless Masquerade

Mokou a fait une apparition caméo dans Hopeless Masquerade sur le Stage du Village Humain. On la voit assise à côté de Keine Kamishirasawa, les jambes croisées, en bâillant.

Impossible Spell Card

Après avoir apparemment lu le journal du tengu au sujet d'un amanojaku malfaisant, elle devient l'un des nombreux youkai et humains assez forts pour essayer d'arrêter Seija Kijin au 3ème jour. Elle utilise des spell cards qui sont considérées comme impossibles à esquiver.

Urban Legend in Limbo

Mokou est un personnage jouable dans Urban Legend in Limbo. Après avoir découvert que Reimu possède la Boule de cristal de Yomotsu Hirasaka, elle entreprend de toutes les collectionner.

Antinomy of Common Flowers

Dans Antinomy of Common Flowers, Mokou accompagne Mamizou Futatsuiwa dans l'espoir de s'amuser avec Perfect Possession. L'équipe rencontre les coupables de l'incident, Joon et Shion Yorigami. Joon vole Mokou avec son sort et la force à combattre Mamizou.

Mokou est l'une des rares à préférer se battre en tant qu'esclave dans Perfect Possession au lieu du maître.

Littérature

Bohemian Archive in Japanese Red

Lorsque Aya Shameimaru a remarqué un mystérieux incendie dans la Forêt de Bambou des Disparus près de Eientei, elle a décidé d'enquêter. Deux filles, Fujiwara no Mokou et Kaguya Houraisan, étaient déjà présentes pour combattre le feu pour l'éteindre. Peu de temps après qu'Aya ait commencé à demander ce qui avait déclenché l'incendie, Mokou a suggéré qu'il s'agissait peut-être d'un mégot de cigarette d'enfants tandis que Kaguya a suggéré que c'était un yakitori. Dans son interview, Mokou a utilisé la rumeur yakitori de Kaguya pour effrayer Aya et la faire courir sans plus de questions. Aya a terminé l'article en s'émerveillant de la véritable cause de l'incendie.

Lors de son entretien avec Mokou, Aya arrive à la conclusion que c'est Mokou qui l'a fait. Cependant, Mokou répète d'abord qu'un mégot de cigarette l'a causé, puis insiste plus tard sur le fait qu'il n'y a jamais eu d'incendie et menace qu'Aya puisse finir comme yakitori si elle continue de dire qu'il y en a eu.

Cage in Lunatic Runagate, chapitre 4

Mokou se rend chez Keine Kamishirasawa pour l'interroger sur la fumée qui s'élève de la Montagne Youkai. Keine lui donne une conférence sur le sujet, ce qui fait que Mokou se remémore son passé et comment elle est devenue immortelle.

Elle s'inquiète également de la fusée lunaire que Remilia Scarlet construisait - que Kaguya Houraisan pourrait éventuellement retourner sur la Lune, et la seule autre comme Mokou serait partie pour toujours. Après avoir écouté une conversation entre Kaguya et Eirin Yagokoro à Eientei, elle découvre qu'ils n'avaient jamais prévu de retourner sur la Lune et est quelque peu soulagée.

Foul Detective Satori

Alors qu'elle se prélasse dans la Forêt de Bambou des Disparus, Mokou rencontre une Marisa anxieuse. Après avoir appris l'existence du fantôme vengeur qui hante Reimu, elle, à la demande de Marisa, la guide vers Eientei. Elles rencontrent ensuite Reisen qui connaît la situation actuelle. La même nuit, Mokou et Marisa font irruption dans Eientei pour enquêter plus avant. Alors que Marisa était incarcérée, Mokou a ensuite été vue dans la forêt de bambous, confrontant le coupable. Elle continue à la combattre, mais a finalement été possédée. Son corps a ensuite été retrouvé dans le village humain après que le coupable ait quitté son corps.

Relations

Kaguya Houraisan

Mokou a méprisé Kaguya Houraisan pour les raisons mentionnées dans son histoire. Quand elle a étonnamment trouvé Kaguya à Gensokyo après tant d'années d'exil, et si près de chez elle, elle était devenue ravie que Kaguya subisse le même destin qu'elle. Les deux ont passé environ 300 ans à se massacrer quotidiennement; Mokou a décrit ces jours comme "les joies de s'entre-tuer encore et encore" dans chapitre 4 de Cage in Lunatic Runagate. Le profil officiel de Mokou décrit également ces jours comme des "jours merveilleux", mais elle est devenue plutôt ennuyée par les tentatives persistantes de Kaguya à essayer de la tuer.[4][5]

Lorsque Mokou soupçonne Kaguya de retourner sur la lune dans Cage in Lunatic Runagate, elle craint initialement que la seule autre personne immortelle dans la même situation qu'elle ne soit plus sur Terre[6], bien qu'elle finisse par accepter la possibilité de son départ. Elle commente également que si elle n'avait pas pris l'élixir, un autre immortel aurait été seul, ce qui implique que malgré leur querelle, elle prend soin de Kaguya à sa manière. Cela a été montré plus loin dans Foul Detective Satori car non seulement elle a gardé le silence sur Kaguya se faufilant dans le village, mais elle lui faisait souvent visiter.[7]

Keine Kamishirasawa

Mokou semble s'être liée d'amitié avec Keine Kamishirasawa, la décrivant comme l'une des rares personnes à pouvoir la comprendre dans le chapitre 4 de Cage in Lunatic Runagate. Le sens du devoir de Keine de protéger tous les humains ne fait pas exception à Mokou, car elle a proclamé aux assassins de Kaguya dans le Stage Extra d'Imperishable Night qu'elle ne leur permettrait pas de mettre la main sur Mokou. Keine a également voyagé avec Mokou pour voir une fleur au Temple Hakurei dans la suite du chapitre 0 d'Eastern and Little Nature Deity à la fin du chapitre 3.

Sumireko Usami

Initialement agacée par la lycéenne, Mokou remporte la bataille en appréciant le pouvoir de la fille et en ressentant un penchant mutuel pour elle. Après que Sumireko ait laissé tomber certaines de ses cartes zener, Mokou a décidé de les lui rendre comme prétexte pour se revoir. Sumireko se sent à l'aise avec elle.

Relations Mineures

Reimu Hakurei, Marisa Kirisame, Sakuya Izayoi, Yukari Yakumo, Remilia Scarlet, Alice Margatroid, Yuyuko Saigyouji, et Youmu Konpaku

Quelques humaines et youkai qui ont été dupées par Kaguya pour combattre Mokou pendant le Stage Extra d'Imperishable Night. Mokou n'a pas de sentiments particulièrement notables envers la plupart d'entre eux (en plus d'être impressionnée par la connaissance d'Alice de l'Élixir d'Hourai), mais elle a été sidérée par les humaines assez folles pour aller dans la forêt de bambous la nuit de la pleine lune. Cage in Lunatic Runagate montre que Mokou pense que Sakuya, Reimu et Marisa sont des tête de linotte. Mokou était l'une des (nombreuses) participantes à la soirée fusée de Remilia dans Silent Sinner in Blue. Quand Alice est tombée dans le piège des trois fées dans la suite du chapitre 0 d'Eastern and Little Nature Deity à la fin du chapitre 3, Mokou et Keine sont passées toutes les deux sans la libérer.

Mononobe no Futo

Mokou s'intéresse à Futo après avoir appris qu'elle avait également "auparavant connue la mort". Mokou est ravie à l'idée de rencontrer d'autres immortels et la rend visite au Grand Mausolée du Palais des Rêves.

Les autres résidentes d'Eientei

Elle entretient de bonnes relations avec Eientei malgré sa querelle avec Kaguya, travaillant avec les lapins pour arrêter cet incendie de forêt, et est connue pour conduire les gens vers Eientei.

Iwakasa

Iwakasa a été assassinée par Mokou pour qu'elle vole l'Élixir d'Hourai et devienne immortelle. Elle note qu'un jour, elle veut se rendre au sommet de la Montagne Youkai, vraisemblablement pour voir Iwanagahime, la déesse de l'immortalité, et s'excuser auprès d'elle pour ce qu'elle a fait à Iwakasa. (NB : La Montagne Youkai était autrefois la montagne Yatsugatake, qui est la montagne que Konohana-Sakuyahime a suggérée à Mokou et Iwakasa d'apporter l'élixir à la place.) La Spell Card #199 fait probablement référence à Iwakasa, car elle a laissé entendre qu'elle regrettait d'avoir causé sa mort. Dans le chapitre 4 de Cage in Lunatic Runagate, il est démontré que son immortalité est également dérivée indirectement d'Iwakasa, car il lui a sauvé la vie avant son immortalité.

Galerie

Skills

Spell Cards

Trivia

  • La silhouette de Mokou occupe le devant de la boite du jeu de Imperishable Night, sur la lune sous la silhouette de Kaguya.
  • Mokou peut en être vue mourir et ressusciter après chaque spell card dans Imperishable Night.
  • Mokou aurait 1340 ans, pour être plus précis. La période d'environ 15 ans pendant laquelle Fujiwara no Fuhito a eu des enfants serait suffisamment précis pour considérer Mokou comme étant née pendant cette période.
  • Mokou devait faire ses débuts en tant que personnage jouable dans Touhou Hisoutensoku, mais l'intrigue impliquant elle et Kaguya a finalement été abandonnée.[8]
  • Par pure coïncidence, Soga no Tojiko est basée sur le clan Soga rival que le clan Fujiwara a abattu, connu sous le nom de l'Incident d'Isshi. Ceci est en outre impliqué par les pouvoirs de foudre de Tojiko, qui est une blague sur la façon dont Fujiwara a été "maudit" par le clan Soga après que Fujiwara no Kamatari, le fondateur du clan Fujiwara, a été mystérieusement frappé par un éclair après l'incident. Reste à savoir si cette rivalité est importante ou non.
  • Dans l'original du Conte du coupeur de bambou, l'élixir d'immortalité donné à l'empereur par Kaguya a été brûlé avec succès au sommet du mont Fuji. Cela a rendu le feu lui-même immortel et sert d'explication mythologique à l'activité volcanique du mont Fuji. Comme cet élixir a été volé et bu par Mokou dans le canon de Touhou, elle peut être considérée comme une personnification des flammes du mont Fuji, ce qui fournirait une explication thématique de son contrôle sur le feu (sinon une explication dans l'univers.)
  • L'une de ses palettes de couleurs alternatives dans Urban Legend in Limbo ressemble à Sora (Astil Codex) de Trinity Seven

Fandom

Profils Officiels

Sources Officielles

Voir Aussi

Références