Dieu

De Touhou Wiki
Aller à la navigation Aller à la recherche
(かみ)
Dieu
Localisation

Partout dans Gensokyo, Monde des Morts, Makai

Membres Notables
Apparitions
Jeux Officiels

.

Œuvres Imprimées
Autre
L'un des principaux dieux Shintoïste, Amaterasu, apparaissant dans le Chapitre 16 de Silent Sinner in Blue.

Le terme dieu fait référence à des concepts tels que les esprits, les forces naturelles et les êtres surhumains. Dans la religion indigène shinto au Japon, un "dieu" est généralement considéré comme équivalent au terme kami (). Il convient de noter, cependant, que les kami incluent un spectre d'êtres plus large que ceux trouvés dans les religions monothéistes (par exemple, le christianisme, le judaïsme, l'islam, le zoroastrisme, etc.) ou même certains polythéistes. Le shinto est à la base une religion animiste, ce qui signifie que tout être (vivant ou mort), objet ou même phénomène peut être considéré comme un dieu. En outre, il convient de noter que le « D » dans « dieu » ne doit pas être mis en majuscule lorsqu'il est fait référence aux dieux shintoïstes ou à tout autre dieux des religions polythéistes.

Comme de nombreuses religions polythéistes (par exemple celles de la Grèce et de la Rome antiques), les dieux shintoïstes vivent parmi les humains et ont un impact direct sur leur vie quotidienne. Alors que leurs personnalités sont pour la plupart similaires aux humains, ils possèdent deux aspects connus sous le nom de Ara et Nigi (荒・和) : lorsqu'ils sont vénérés, ils protègent les gens et leur accordent des bénédictions (ご利益 gorieki), mais lorsqu'ils sont en colère, ils créent des catastrophes et des malédictions ( tatari). Dans certains cas, les aspects Ara et Nigi d'un dieu sont si différents en apparence et en comportement qu'ils sont nommés ou vénérés séparément. Un sanctuaire (神社 jinja) est un lieu que les dieux peuvent occuper afin d'interagir avec les humains, dont la taille peut varier d'une petite boîte ou d'une étagère (que l'on trouve dans de nombreuses maisons) à un bâtiment et un terrain entiers.

Les différents dieux

Dragon

Les Dragons ( ryuu) sont des créatures reptiliennes considérées comme des dieux dans certaines cultures et comme des monstres dans d'autres. Il existe aussi un Dieu Dragon dans Touhou, considéré comme Dieu ultime de Gensokyo.

Yaoyorozu no Kami

Yaoyorozu no Kami (八百万の神, Lit. "Huit millions de dieux") est le terme shintoïste utilisé pour désigner les dieux en général. Il fait également référence à l'idée de "croire en la foi shintoïste".

Bien que conventionnellement traduit par "Huit millions de dieux", il utilise l'ancienne signification japonaise de "huit" ( hachi, ya) comme "myriade" ; c'est-à-dire que le nombre de dieux est en fait incalculable.

Arahitogami

Les Arahitogami (現人神, "dieu vivant") sont des humains qui deviennent des dieux de leur vivant, étant ainsi les deux à la fois.

Kahaku

Les Kahaku (河伯, "seigneur de la rivière") sont des dieux fluviaux du folklore chinois. Il ne faut pas les confondre avec les youkai connus sous le nom de kappa du folklore japonais.

Yatagarasu

Le Yatagarasu (八咫烏, "corneille à huit travées") est un corbeau divin à trois pattes qui sert la déesse du soleil shintoïste Amaterasu.

Esprit Divins

Les Esprit Divins (神霊 shinrei) sont les esprits des humains qui sont montés vers la divinité avant ou après leur mort.

Les dieux dans Touhou

Les dieux Shinto dans Touhou Project sont tirés ou basés sur la religion shintoïste. Cependant, le dieu bouddhiste Bishamonten existe, et Okina Matara est directement basé sur le dieu bouddhiste Matara-Jin. Peut-être que des dieux d'autres religions existent également; Seiga Kaku a fait une référence dédaigneuse à Jésus-Christ,[1] bien que sa divinité n'ait pas été confirmée.

Les dieux Shinto dans Touhou

Les dieux Shinto dans Touhou Project sont « nés » de la foi et en tirent leur pouvoir. Notez qu'être « né » peut également faire référence à l'ascension vers la divinité, comme dans le cas de Mizue no Uranoshimako, un humain qui est devenu un dieu après sa mort. Comme ils sont nés d'une croyance humaine, ils partagent certaines similitudes avec les yôkai, et certains yôkai ont soutenu que les deux sont pratiquement les mêmes. Cependant, ils ont de nombreuses différences, et pour la plupart peuvent être considérés comme deux "espèces" différentes.[2] Contrairement aux youkai, les dieux ne naissent pas de la peur ; ainsi, ils ne font pas de choses comme attaquer les humains, mais recherchent plutôt la foi, généralement sous forme de culte.

La foi des humains ou des youkai existe et est décrite par Kanako dans l'une des fins de Reimu dans Mountain of Faith comme étant une révérence envers l'existence, une peur de la rétribution pour ses actions et la volonté d'enrichir sa vie, l'esprit et le corps, mais cela n'a pas vraiment besoin d'être si sérieux. L'adoration et la foi peuvent être aussi simples que de simplement célébrer avec votre dieu.[3]

Les dieux shintoïstes peuvent diviser leurs esprits et se manifester partout où ils sont appelés, leur permettant d'être dans de nombreux endroits à la fois pour servir leurs fidèles ; cela ne diminue en rien leur pouvoir de dieu, car chaque partie divisée du même dieu aurait la même quantité de pouvoir que l'original.[4] Certains individus, tels que Watatsuki no Yorihime et les jeunes filles du sanctuaire comme Reimu Hakurei et Sanae Kochiya peuvent directement invoquer les dieux pour entrer dans leur corps. La plupart des dieux interagissent avec le monde physique de cette manière. Certains dieux ont des corps physiques qui leur permettent d'agir indépendamment sans être appelés, comme Kanako et Suwako (et probablement Hina Kagiyama, Minoriko Aki et Shizuha Aki), mais cela ne ne les empêche pas de diviser leur esprit ou d'être invoqués de manière normale.

Les dieux shinto sont bien reconnus à Gensokyo et par les habitants de la capitale Lunaire (d'après Kanako, beaucoup ont en fait été les dieux originaux issus de la mythologie, tels que Sagume Kishin, ainsi que Lord Tsukuyomi et sa sœur par exemple). Cependant, dans le monde extérieur, la foi a plutôt été remplacée sur diverses choses telles que l'amitié et les nouvelles.[5] Ainsi, comme les youkai, il est difficile pour certains dieux tels que Kanako Yasaka et Suwako Moriya de survivre dans le monde extérieur car leur foi disparaitrait. On peut supposer que des dieux shintoïstes plus connus tels qu'Amaterasu ont encore beaucoup de foi pour se promener dans le monde extérieur, car rien n'indique que leur existence soit menacée de si tôt ; en particulier, le dieu Ame-no-Torifune lui-même a une station spatiale qui lui était dédiée.

Il convient de noter que la perte de foi pour un dieu signifie une perte de sa capacité à manifester son pouvoir. Pour un dieu, perdre tout son pouvoir équivaut à la mort[6] (à l'exception des arahitogami, qui continueraient d'exister en tant qu'êtres humains normaux).

Les dieux Bouddhistes dans Touhou

Tout comme dans la vraie vie, les dieux bouddhistes et shintoïstes étaient de facto considérés comme faisant partie d'un système unique en raison du dogme Honji suijaku, les dieux bouddhistes de Touhou ne le font pas et semblent fonctionner différemment de leurs pairs shintoïstes.

Bishamonten, étant extrêmement occupé, il utilise Shou Toramaru comme avatar (gongen) pour les temples dans lesquels Shou travaille ou a travaillé (l'ancien temple de Byakuren Hijiri et son Temple Myouren actuel).

Okina Matara est basé sur Matara-jin (摩多羅神), un dieu historiquement vénéré principalement par le culte bouddhiste Tendai. Cependant, comme beaucoup d'autres dieux japonais médiévaux, Matara-jin n'était ni purement bouddhiste ni purement shinto, et est issu de traditions syncrétiques combinant des éléments de nombreuses religions[7].

Personnages de ce Bestiaire

Touhou Project

Dieux non issus de Touhou

Seihou Project

Voir Aussi

Références

  1. Ten Desires Route Youmu
  2. Silent Sinner in Blue Chapitre 17
  3. Mountain of Faith : Profil de Kanako. "En fait, jouer ensemble était ce que les dieux souhaitaient." "C'était exactement le genre de foi que Kanako souhaitait."; Fin de Reimu "Il n'y a aucune différence entre la foi et la capacité de partager un bon verre ensemble.
  4. Silent Sinner in Blue, Chapitre 6
  5. Mountain of Faith Fin B de Reimu: Dans le monde extérieur, la foi des gens pour les dieux a été affaiblie par l'apparition de mauvais cultes et religions. Cependant, tous les dieux bénéficient de toute foi en eux. Même si la foi et la supplication sont des choses différentes. Les humains, dans leur indépendance, ont perdu le besoin de la foi. En fait, ce n'est pas vrai. Même maintenant, ils ont la foi au plus profond de leur cœur. Les gens croient aux nouvelles, aux marques, aux entreprises et aux amis. L'objet de leur foi s'est simplement rapproché. Si vous êtes un dieu qui souhaite regagner la foi des humains... essayez de mettre votre fierté de côté et d'être amical avec eux.
  6. Mountain of Faith Profil de Sanae Kochiya. "Quand les gens perdent la foi dans les dieux, les dieux perdent leur pouvoir. Ils ne peuvent pas manifester leurs vertus divines. Pour un dieu, c'est la même chose que la mort.
  7. https://www.persee.fr/doc/asie_0766-1177_2006_num_16_1_1258
  8. https://en.touhouwiki.net/wiki/Hidden_Star_in_Four_Seasons/Story/Cirno%27s_Extra#:~:text=It%27s%20possible%20that%20she%20wasn%27t%20a%20butterfly%20fairy%20at%20all%2C